AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 

 Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Sam 23 Juin - 17:57    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Je savais qu’au quotidien, il y avait moyen de montrer son amour et son affection à ma bien-aimée autrement que par des cadeaux, mais en cette journée spéciale, je tenais à lui faire plaisir et la gâter aussi bien que possible. Ce ne fut pas pour autant que je ne fus pas ravi de son commentaire, auquel je souris doucement, avant de lui proposer d’aller se changer, se mettre confortable. Mais plutôt que d’acquiescer, elle me proposa de nouveau son aide, me faisant sourire doucement, avant que je secoue la tête par la négative, lui signifiant que non, pas mal tout était réglé, et au besoin, je pouvais bien me lever pour faire quelque chose, même si cela signifiait de ne pas l’avoir contre moi un petit moment. Au moins, j’avais toute la journée avec elle, ce qu’elle ne sembla pas me refuser, bien qu’elle prendrait, selon ses dires, un petit bonus. Riant doucement, je lui dis:  « J’en prends note. » avant de la laisser prendre la direction des escaliers, tandis que de mon côté, je fis un bref détour à la cuisine, appuyant sur le bouton de la machine à café, préparé au préalable, sachant que j’en voudrais un, me doutant qu’elle aussi. Puis, je revins au salon, portant mon attention à notre petite princesse qui, apparemment, n’avait pas été embêtée d’être restée dans son siège un petit temps. Au contraire, elle s’y était endormie. Souriant doucement, je la détachai, et en prenant soin de ne pas la réveiller, je la transférai dans son couffin, sans qu’elle bronche, l’air toute bien dans ce petit lit qui allait certainement rester un bon moment au salon - sans que cela ne me gêne. Ne résistant à la tentation, je déposai un petit baiser sur son front, me redressant pile au moment où Amy revint au salon, vêtue du pyjama que je lui avais acheté, ce qui me valut d’avoir un regard brillant. Frissonnant à son petit baiser, ce fut sans hésiter que je lui répondis:  « Ça me fait plaisir. Il te va à merveille en plus. » Et ça, ça me soulageait au passage aussi, sachant que j’avais pris un risque en lui achetant ce vêtement. Mais au final, il était très bien, encore mieux que je ne l’avais imaginé. N’ayant rien à redire, à refaire, je cédai à la tentation de prendre ma fiancée dans mes bras, comme elle semblait le demander silencieusement. Et de façon plus égoïste, je la serrai, fort, tout contre moi, comme je n’avais pu le faire depuis ce qui me semblait être une éternité. Et dans le moment, je lui avouai:  « Tu m’as manquée… » Je lui avais probablement déjà dit, plus d’une fois, mais c’était souvent au téléphone, ou par message. Là j’avais besoin de lui dire de vive voix, et de passer ce temps avec elle. Mais avant tout, le « bip » de la machine à café me rappela à l’ordre, ce qui m’obligea à me décaler encore une fois, prévenant:  « Ton plaid t’attend dans le canapé, j’arrive dans une minute. » Sur ce, je me dirigeai prestement à la cuisine, servant deux tasses de café, les arrangeant à notre goût respectif. Les deux tasses fumantes à la main, je revins au salon, posai les deux sur la table basse en disant:  « Un café, bien caféiné, avec sucre et lait pour la belle. » Et plutôt que de prendre une première gorgée du mien, je m’installai dans le canapé, bras ouverts, et je lui dis:  « Tu veux bien venir ici, ma chérie ? » avec une fausse moue de chiot triste, comme si j’avais vraiment besoin de la supplier pour ça.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Lun 25 Juin - 0:34    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Je resta un petit temps dans ses bras comme ça. Enfin... Petit temps... Vraiment petit, mais assez pour que je puisse l'entendre me complimenter, sur le fait que ce pyjama me sied bien. Et fermer mes yeux tout contre son torse tandis qu'il refermait ses bras sur ma personne, de manière très agréable, protectrice meme. Je me sentais bien, et pour rien au monde je voulais changer ça. Vais un petit bip changea la donne, attirant l'attention de mon homme pour qu'il se retire en me refourguant presque au plaid. Aaaaaah ce plaid qui m'avait manqué. Mais je ne l'utilisais pas. Je n'avais pas froid, enfin pas tellement, et la simple chaleur de Lukaël suffisait à mon bonheur. S'il revenait du moins. Je vins à m'asseoir, pas trop confortablement pour pouvoir bouger sans regret dès qu'il reviendrait. Je regardais plus en détails le pyjama pendant ce temps, le trouvant très mignon et surtout confortable. J'avais du m'habituer aux pyjamas, et je devrais en porter encore un peu, le temps que tout revienne à la normale. Mais j'appréciais largement ce geste. C'était osé. Mais depuis quelque temps, je voyais l'homme de ma vie prendre des risques en m'achetant des habits. Depuis Noel il me semble d'ailleurs. C'était mignon et adorable comme geste. Je n'osais pas faire la même chose. Déjà parce que Luke s'habillait très bien tout seul et voila... Non, je connaissais sa taille. C'est horrible comme les femmes se rappelle de ce genre de chose. Pire qu'une mère qui nettoie les habits de ses enfants. Mais bon, pas besoin de le mentionner. Il revint alors avec une tasse de café pour moi et une pour lui. Amusée, je souris, c'est vrai que la caféine, ça m'avait bien manqué. « Hanw ouiii... caféééé » Non j'étais pas un zombie quémandant des cerveaux, juste une drogué au café prenant sa dose après une cure de desinthox totalement douteuse. Je bu une gorgée, avant que Luke s'installe, en me faisait cette puppy face qu'il faisait si bien et me demandant si je voulais bien venir. En soit, il ne fallait même pas demandé. J'ai juste pris mon temps pour savourer la caféine. Bien rapidement je gigotais, afin de bouger pour pouvoir me coller à mon bien aimé en soupirant. « Une dose de café et une bonne dose de Luke... Tout ce qu'il me faut...» Tout ce qu'il me fallait pour etre bien en cette journée, cette journée où je savais que mon téléphone allait sonner -d'ailleurs le mettre en silencieux n'était pas une mauvaise idée avec Charlotte qui dormait ainsi-. « Ca m'a manqué tout ça à l'hopital... Surtout avec les amis et la famille venant nous voir... Trop de monde d'un coup pour moi en l'espace de deux jours... »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Lun 25 Juin - 4:43    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Je n’aimais pas donner l’impression que je me moquais de la femme de ma vie, mais à la réaction qu’elle eut quand je lui tendis sa tasse de café, je ne pus m’empêcher de rigoler doucement, parce qu’elle était juste mignonne d’avoir cette expression si vive, comme si je venais de lui apporter un présent inestimable. J’espérais juste que celui-ci serait à la hauteur de ses attentes, capable de la combler de ce côté, comme moi, par sa simple présence, elle me comblait. Enfin, là, tout de suite, j’étais d’humeur capricieuse, alors ce n’était pas parfait, mais ça le devint bien rapidement. En effet, sans se faire prier, Amy vint se coller contre moi, comme je lui avais proposé, ou plutôt demandé pour le coup. Et moi, je ne me fis pas prier pour passer mes bras autour d’elle, pour la serrer un peu plus, en fermant les yeux un instant, me contentant de profiter du moment qui me fit tant de bien, encore plus que je n’aurais pu l’imaginer dans un premier temps. Je ne plaisantais pas quand je disais qu’elle m’avait manquée. Le lit m’avait paru trop grand pendant ces trois nuits, le manque de moments intimes avait fini par m’affecter, même si je savais que ce n’était que temporaire, que nous allions nous retrouver comme en cet instant précis. Mais ce qui rendit le tout encore plus agréable, encore plus délectable, ce fut le fait que le moment plaisait à ma fiancée également. D’ailleurs, quand elle me le dit, j’ouvris doucement les yeux, pour lui sourire tout en tendresse, content de voir que cela lui suffisait. En toute honnêteté, je ne me serais pas vu lui proposer de sortir au restaurant ou ailleurs pendant la journée ou ce soir. Non pas que je voulais la garder pour moi tel un homme possessif, mais parce que je me doutais qu’elle ne voudrait rien faire en grandes pompes, encore moins avec notre fille, qui, elle aussi, devait s’habituer à son nouvel environnement, même si pour l’instant, elle s’y prenait à merveille. Ne voyant ce que je pourrais ajouter, je ne dis rien, gardant mes pensées un peu plus égoïstes pour moi-même. Cependant, je ne sus garder le silence à ses nouveaux propos, venant donc à confesser à la suite:  « Ça m’a manqué aussi. » Je ne pris pas le risque non plus d’entrer dans les détails, me voyant bien mal commencer à lui raconter mes histoires alors que je n’avais pas tant de raisons de me plaindre. Oui, passer du temps seul à la maison n’avait pas été simple, mais râler là tout de suite serait, en mon sens, déplacé. Ce que je voulais, c’était faire en sorte que ma fiancée se sente bien, alors du coup, je jugeai plus approprié de lui proposer, après l’avoir embrassée doucement:  « Tu sais, rien ne nous empêche de prendre quelques jours pour nous trois. On a droit à du temps pour nous aussi… » Je ne voulais pas paraître méchant envers ceux qui voulaient rencontrer notre petite princesse, je ne pouvais pas leur en vouloir, mais j’estimais que nous avions droit à du temps pour nous, pour nous adapter à tout ça, mais aussi pour nous reposer, puisque pour moi comme pour elle, et surtout pour elle, ces derniers jours avaient été fatigants. C’était à ça que je pensais surtout, même si pour le coup, je ne pus m’empêcher d’ajouter, en caressant le bras de ma fiancée d’une caresse douce, innocente:  « Ça va paraître un peu égoïste, mais j’aimerais bien vous avoir pour moi aussi, un peu… » J’avais eu des moments en compagnie des deux femmes de ma vie à l’hôpital, mais sauf pour le jour de la naissance de Charlotte, ça m’avait paru toujours trop précipité pour que je me sente en plein contrôle. Je ne m’y prenais pas mal, je n’étais pas médiocre, mais je savais que ça pouvait être mieux, sauf que le temps avait manqué pour complètement m’adapter à la présence de notre fille, de notre petite vie de famille, et j’estimais que celui-ci était précieux. Mais ça, ça ne restait que mon avis, et je ne ferais pas tout un cas si Amy ne le partageait pas.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mar 26 Juin - 12:21    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Il faut bien reconnaitre que lorsque nous sommes éloignés l'un de l'autre plus longtemps que nécessaire, nous devenions simplement juste en manque l'un de l'autre? Et dans ces jours, je comptais aussi ceux que nous avions vécus à l'hopital. Car le fait que la famille et les amis proches viennent, comptait réellement comme une absence pour l'un et pour l'autre. Certes, nous étions là, tous les deux, avec notre nouvelle petite arrivée dans tout ça, et même s'il nous arrivait d'apprécier une journée en leur compagnie, un diner, ou quelque chose du genre, là, maintenant, ce n'était pas la meme chose. Evidemment leur présence n'avait pas été horrible, j'en convenais bien, elle avait été, une fois de plus appréciée c'était indéniable, mais on avait pas pu se retrouver avec Luke. Pas en leur présence. Je ne disais pas non plus qu'ils étaient des trouble-fêtes, bien sur que non, mais on va dire qu'entre le moment où je suis arrivé à l'hopital alors qu'il bossait, et ce moment où j'avais pu sortir, il y avait pas eu énormément de moment reposant. Quelques heures plus ou moins, et en trois jours, c'était peu, en plus d'avoir été des jours éprouvant pour l'un comme pour l'autre. Alors me coller là présentement était plus que bien, et j'espérais qu'il était de même pour lui, bien qu'il me le dit bien rapidement. Je souriais, puis reprit une gorgée de café, avant de me pencher tout doucement afin de déposer ma tasse près de la sienne et venir me blottir de nouveau contre lui. Il vint m'embrasser de nouveau, je le laissais faire, de toute manière j'en mourrais d'envie aussi... Avant de l'écouter, émettant par la suite un petit rire. Un petit temps à trois. C'est ce qu'on aurait maintenant, jusqu'a ce que Luke reprenne le travail. Enfin, rien empechait qu'on ait de la visite, c'était même obligé qu'on en ait encore, mais c'était en plus petit comité j'imagine, de quoi nous laisser souffler malgré tout. « Du temps pour nous... Ca sonne bien à l'oreille. » même si, avec un bébé, je ne voyais pas où nous pourrions trouver du repos, surtout maintenant à la maison. J'avais pu trouver un certain calme lorsque les infirmières la prenait pour diverses choses, ou simplement à ma demande, quand je n'en pouvais plus le soir, mais là... Ce n'était clairement pas possible à présent mais pour ne pas faire de vagues, je choisis de ne rien dire, acquiescant simplement, écoutant de nouveau ce que l'homme que j'aime avait à dire, pour de nouveau sourire un peu « On est là maintenant. » Je ne pouvais pas me leurrer que j'avais bien remarquer que cela embetait Luke, de ne pas pouvoir profiter de sa fille autant qu'il le voulait. Parce que sa mère par exemple, l'avait gardé quasi tout le temps dans les bras lorsqu'elle était là. Personnellement, cela ne m'avait pas dérangé, mais faut dire que je suis bizarre, pas dans mon état normal en ce moment alors... Mais il n'empechait que maintenant, en effet, il pourrait profiter de nous, et en plus, je n'étais plus alitée, ce qui faisait que je pouvais aller chercher les choses par moi même, et qu'il ne serait plus obligé de me les apporter. « Mais ce n'est pas égoiste. C'est naturel. Puis avec moi, tu peux faire toutes les demandes du monde que je ne te verrais pas différemment. » Parce que je savais ce qu'il valait. Et puis c'est tout. Et là, je posais ma tête tout contre lui, retrouvant ma place préférée numéro une, en espérant réellement que la petite ne se réveille pas dans les minutes qui suivent. « Ça fait vraiment du bien d'etre a la maison... T'entends ça ? Pas de bébés qui pleurent au bout du couloir ou de bip incessant... Le paradis. »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mar 26 Juin - 14:32    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Je craignais sincèrement que ce soit trop demandé, de prendre du temps qu’avec ma fiancée et notre petite princesse qui venait tout juste de naître, mais rapidement, mes craintes vinrent à s’estomper. Grâce à quoi ? Grâce à ma future épouse, par la façon dont elle vint approuver cette idée. Je fus d’autant plus convaincu par la suite lorsqu’elle me rassura comme quoi ce temps d’éloignement - même s’il était obligatoire, même s’il était pour la bonne cause - était maintenant terminé, et je terminai d’être convaincu lorsqu’elle me dit que c’était tout à fait naturel. Même qu’à cette dernière phrase, je me permis de sourire, à la fois attendri et rassuré des dires de la femme de ma vie. Histoire de lui faire savoir au-delà des mots que j’appréciais cette confiance qu’elle m’accordait aveuglément à chaque jour, comme moi je lui faisais confiance avec ma vie et ce, constamment, dans tous les aspects de notre quotidien, je la gratifiai d’un nouveau bisou, cette fois-ci sur la tempe, vu la position qu’elle venait de prendre, qui ne saurait me déplaire, bien au contraire. En fait, j’en profitai même pour remonter ma main qui s’était calée sur ses épaules précédemment pour venir caresser sa nuque, au travers de sa chevelure, dans laquelle je passais délicatement mes doigts au passage. Et même si ainsi, il était difficile de voir sa réaction, ou le fait qu’elle voie les miennes, il n’en demeura pas moins que j’eus un air bien amusé lorsqu’elle contempla le silence qui, il fallait l’avouer, était bien différent de l’ambiance de l’hôpital, où c’était animé à chaque heure, chaque jour. Bon, il y avait des temps plus tranquilles, et me concernant, j’avais tant l’habitude que je n’entendais même plus la pollution sonore normale qui se faisait entendre. Un « bip » anormal m’alertait tout de suite, mais pour le reste, ça ne me perturbait plus. Après, je pouvais très bien comprendre que cela n’avait pas été une partie de plaisir pour Amy ces derniers jours, alors je ne vins certainement pas me vanter que moi, ça allait, alors que je ne savais même pas si je serais capable de dormir une nuit complète à l’hôpital, les repos que je m’accordais pendant mes gardes de nuit ne durant que trente minute, une heure, tout au plus, tout dépendant de ce qui se passait. Par contre, je ne restai pas sans dire mot, ayant quand même de quoi à ajouter, soit:  « Le paradis, tu as bien raison. » Bon d’accord, c’était un peu impertinent au final, mais c’était justifié, bien que ce ne soit pas pour les mêmes raisons que ma fiancée. C’était le paradis parce qu’elles étaient là, parce que la maison n’était pas aussi grande maintenant, parce qu’elle ne me rappelait pas mes vieilles angoisses du temps qu’elle était partie, où je me retrouvais seul, entouré de ces murs qui semblaient à la fois trop vastes, à la fois si étroits qu’ils étaient en train de se refermer sur moi. Heureusement, je m’étais gardé suffisamment occupé pour ne pas me sentir trop isolé, et chaque fois, je me rappelais que bientôt, je pourrais dormir collé tout contre cette femme que j’aimais plus que tout, même si c’était que par intervalles de deux, trois heures à chaque fois, puisque nous aurions désormais notre petite princesse qui allait se manifester. Mais pour le moment, celle-ci dormait, et un coup d’oeil en direction du couffin où elle était installée me le confirma de nouveau, si bien que je dis:  « Elle est bien là… » Quelques secondes après que j’eus dit cela, pendant lesquelles je n’avais cessé de la regarder, incapable de détacher mon regard de ce petit ange, elle se mit soudainement à grimacer, pour finalement retrouver un visage plus serein, et grimacer encore, sans jamais se réveiller. Me retenant de rire, même si ce n’était que pour pouffer une fois, je dis, en chuchotant:  « Elle rêve, on dirait… » Et une autre grimace surgit, ce qui, à la blague, me fit demander:  « Tu crois qu’elle rêve à quoi ? » C’était complètement idiot comme question, je le savais parfaitement, mais nous avions pris tant plaisir, pendant la grossesse d’Amy, à interpréter les gestes de réactions de Charlotte, si bien que je n’étais pas nécessairement prêt à me détacher de ce petit plaisir maintenant, même si je n’irais jamais jusqu’à me moquer méchamment de notre fille. Ça, c’était même hors de question.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mar 26 Juin - 22:24    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Je n'allais pas dire que mon séjour à l'hopital avait été infernal, cela serait mentir, mais on a tendance à relater que les mauvaises choses, qui, en soit, n'étaient pas franchement importante. La première nuit cela avait été, avec la discussion avec Luke, et ma grosse fatigue, c'était a peine si je les avais entendu. Mais les deux autres fois... J'avais bien eu du mal à dormir. Mais je ne m'étais pas plains, ca fait parti du lot, et puis, entendre des bébés pleurer au loin n'était pas très embetant. Je me disais toujours que quand Charlotte pleurait, cela avait été le "bebe qui pleure au loin" pour une autre alors... Je baillais un peu en restant dans ses bras, même si je ne me sentais pas l'âme d'une guerrière pour affronter le reste de la journée, je ne me sentais pas non plus de dormir avant ce soir. Certes j'avais très hâte de retrouver mon lit, mon homme et tout le tralala, mais je me disais aussi que cela pouvait attendre ce soir de toute manière. Surtout quand Luke vint a regarder notre fille, qui avait bien prit ses marques on dirait bien, dormant sans trop se soucier d'a qui appartenait ce couffin ou quoique ce soit du genre. Je faisais oui de la tete, tranquillement, de sortes à ce qu'il comprenne que j'acquiescais en le sentant contre lui tout simplement. Son torse bouger quelque peu dès que la petite grimaçait un peu, comprenant que cela le faisait bien réagir. Il me demanda comment j'interpretais son rêve. Je pris un temps avant de dire « Elle était habitué aux bips » Bah quoi ? C'est une réponse comme une autre : « Et comme c'est trop calme, elle en rêve en dormant regarde. Biiip » Et là, parfait timing pile quand elle grimace, avant de se calmer de nouveau. Je me mis à rire légèrement. Mais apparemment, n'importe ce qu'elle rêvait, cela ne l'embetait pas des masses non plus. « Et toi tu penses qu'elle rêve de quoi ? » Amusée ? Oui. Je me pencha de nouveau pour attraper ma tasse, et la sienne par la meme occasion pour le lui donne, prenant une gorgée que je savourais. C'était peut etre abusé, mais ne pas boire de caféine pendant des mois, même en arretant les soda en ayant dedans, c'était dur. Tres dur. C'est comme si tu donnais de l'eau a un accro à la bouteille en mode "Tu bois ca pendant huit mois. Salut". Je finissais mon café tout en l'écoutant, alors que mon téléphone vibra. Je le sortis pour regarder. Ma mere qui proposait de passer pour mon anniversaire. Je répondais rapidement en message, par la negative. « Bon... J'ai rembarré ma mère. J'ai juste envie de passer cette journée avec l'homme de ma vie. »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mar 26 Juin - 22:59    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

En posant la question à Amy, je n’avais pas vraiment d’idée précise en tête. Après tout, ça pouvait être n’importe quoi, et peut-être même que Charlotte n’était pas en train de rêver, mais bien de grimacer parce qu’elle allait se réveiller à un moment ou un autre - même si elle semblait trop bien pour ça en ce moment. Par conséquent, jamais je n’aurais pu penser à quelque chose d’aussi original que ce que ma fiancée vint à sortir. En fait, je ne m’y en attendais tellement pas que dans un premier temps, je ne compris même pas, alors que nous venions d’avoir la conversation sur les bruits d’hôpital. Il fallut qu’Amy explique davantage ce qu’elle voulait dire, donne un exemple, pour que je comprenne, et pour que je m’esclaffe par rapport à son propos, par rapport à la réaction de notre fille, qui avait eu lieu pile à temps, à croire que c’était vraiment ça, dont elle rêvait. Décidément, je ne pourrais faire plus fort, si bien que pendant un temps, j’espérai qu’elle ne me pose pas la question, mais je n’y échappai pas au final. Par contre, il me fallut un temps, d’abord pour reprendre mon sérieux, ensuite pour réfléchir, sourcils froncés, pour me rendre compte que je réfléchissais peut-être un peu trop. Je regardai Charlotte de nouveau, elle et sa petite grimace toute mignonne, et je dis:  « À ma tante et son parfum un peu trop poivré… » Ça l’avait bien faite réagir quand elle s’était approchée, mais adorable comme elle pouvait l’être, elle n’avait pas réagi plus que ça, pas plus qu’elle réagissait en ce moment. Mais restait que ça n’avait rien de mignon, d’un beau rêve, ce qui me valut de dire après:  « Pauvre petite puce… » La vérité était qu’elle ne faisait nullement pitié comme ça, bien allongée dans son couffin, mais au final, on l’embêtait un peu, quand même. Bon, on avait le droit, on l’avait faite, cette petite merveille, mais quand même. Mon attention fut détournée à un moment puisqu’une tasse de café - la mienne, à laquelle je n’avais pas pensé à toucher - apparut dans mon champ de vision, offerte par ma femme. Reconnaissant, je lui dis:  « Merci, ma chérie. » Sur ce, je pris une gorgée, qui se fit plutôt longue, puisque le liquide avait eu le temps de tiédir en quelques minutes. Reposant ma tasse par après, je laissai Amy regarder quelque chose sur son téléphone, ne lui demandant pas tout de suite ce qui en était, sachant très bien que si elle voulait que je sache, elle allait me le dire. Comme de fait, elle me dit vite fait ce qu’elle venait de faire, me laissant un peu intrigué, si bien que je ne vis pas le mal de demander un peu de détails, supposant :  « Pourquoi ? Elle voulait venir ici ? » Et ne pouvant faire fi du propos adorable auquel j’avais eu droit au passage, je ne tardai pas à lui faire savoir en penchant la tête, de sorte à ce qu’elle vienne se poser sur la sienne, doucement, sans m’appuyer avec quelconque poids dessus. Ensuite, quand le moment fut opportun, j’ajoutai:  « Tu sais, si tu veux quoi que ce soit en particulier, tu me le dis. C’est ta journée. » Je savais qu’elle avait dit qu’elle voulait qu’on passe du temps ensemble, et je ne saurais le lui refuser, puisque j’en avais envie aussi. Mais si elle voulait dormir un peu, prendre un bain chaud, ou même manger quelque chose en particulier pendant la journée, elle n’avait qu’à demander. C’était surtout ça que je voulais dire par mes propos, puisque je ne voulais pas que ce soit qu’un jour de retour à la maison, mais un jour dont elle allait se souvenir autrement aussi, même si on prenait ça tout tranquille.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mer 27 Juin - 18:38    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Je ne pus m'empêchais de rire lorsque Luke vint a dire que la petite rêvait de sa tante, et de son parfum qui prenait bien à la gorge. La petite n'avait pas bronché, tant que je m'étais demandé s'il fallait que j'appelle quelqu'un pour savoir s'il n'y avait pas un soucis avec ses poumons. Je secouais un peu la tete lorsqu'il vint à la plaindre un peu. Si c'était vraiment ça, je ne pouvais qu'être d'accord. Y'avait certains personnages marquant au fond, entre ceux qui parle fort, d'autres ayant une tete bizarre... Charlotte avait les yeux grands ouverts à chaque fois pour les regarder, l'air de se demander de quelle planète ils venaient. Parfois, moi meme je me le demandais mais, ça, c'était un secret. Je pris nos cafés pour qu'on puisse boire doucement en regardant notre bébé dormir. Mais bien rapidement, je fus coupé par un message de ma mère, auquel je déclinais l'invitation de ne pas passer mon anniversaire uniquement avec Luke. Je préférais ca. Beaucoup trop de monde ces deux derniers jours, c'était bien assez pour le moment. Je me sentis presqu'obligé de le dire à mon homme, parce que je ne souhaitais pas voir débarquer les parents. Ils n'étaient pas horribles au point que je ne voulais pas les voir. Mais maintenant qu'ils avaient une petite fille à dorloter, je sentais qu'ils allaient être bien plus collant que des nouvelles une fois par semaine comme on en avait l'habitude. Puis je sentais les visites surprises quand on attendait personne. « Je veux juste toi. Et toi. Et toi comme compagnie. » Etait-ce si compliqué pour les gens de comprendre la relation que j'entretenais avec Luke ? Elle était forte, fusionnelle et je n'avais uniquement besoin que de ca pour survivre en réalité. « C'est notre journée à tous les deux et puis c'est tout. » Je vins de nouveau lui déposer un baiser tout doux. « Alors qu'on reste ici, et qu'on ne fasse rien me va tout autant que n'importe quoi d'autre. » Puis ce n'etait pas un jour à marquer d'une pierre blanche de toute manière. si ? Oui, rester ici me suffisait bien. Et puis. La petite avait décidée après quelques minutes à pleurer, et franchement, je ne savais pas trop pourquoi, si bien que je ne bougeais pas, laissant Luke y aller s'il voulait s'en occuper.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mer 27 Juin - 19:33    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Moi, moi, et juste moi. Le message était clair, le message était compris, assimilé, confirmé avec un petit sourire en réponse au petit bisou qu’elle vint me donner, qui avait été fort agréable. C’était direct, c’était peut-être un peu embêtant pour ceux qui, par exemple, auraient voulu passer du temps avec Amy pour son anniversaire, mais si c’était ce qu’elle voulait, je ne saurais m’y opposer. De plus, je devais avouer que ça ne me gênait pas. En fait, ça m’arrangeait même d’avoir ce temps seul à seule avec ma fiancée. Les amis, la famille, ils pourraient venir dans les prochains jours, voire la semaine suivante, ce n’était pas la fin du monde. J’avais deux semaines de congé pour être avec elles, et ensuite, je retournais au travail qu’à mi-temps, donc j’aurais le temps de m’occuper d’eux, et de ma petite famille. Mais là, j’estimais que nous avions besoin d’un repos mérité. Et pour cette raison, au moment où Amy me dit qu’elle n’avait pas de plan ou d’idées en tête, ça me parut logique de lui dire:  « Ça me va aussi. En toute franchise, je ne me voyais pas te proposer de sortir ou quoi que ce soit du genre. Je crois qu’on a besoin de repos, toi surtout. » Évidemment, ça n’empêchait pas de ponctuer la journée de petits moments autres, comme profiter de l’extérieur si on se décidait à aller poser Charlotte dans son lit - l’émetteur pour bébé que nous avions acheté saurait nous servir dans le cas présent - ou bien juste prendre du temps pour dormir pendant qu’elle dormait également. Enfin, ça, ce ne serait pas pour maintenant, compte tenu du fait que peu de temps après, Charlotte vint à se manifester, commençant à pleurer. Amy ne bougea pas, comme je le remarquai dans les quelques secondes que je la considérai. Me portant volontaire donc, je fus obligé de détacher mon emprise sur ma fiancée - un peu à mon désarroi, même si nous n’aurions pas eu le choix même dans la situation inverse. N’ayant pas l’intention de prendre une éternité non plus, je ne tardai pas à me lever pour me pencher au-dessus du couffin où s’agitait Charlotte. Délicatement, je glissai une main sous sa tête, l’autre sous ses fesses, puis je la soulevai doucement en disant:  « Qu’est-ce qui ne va pas ma puce… » Je savais qu’elle ne me le dirait pas, mais j’avais envie de croire que lui parler serait suffisant pour la réconforter. Toujours debout, je la calai sur mon torse, dans l’intention de voir si ce n’était pas sa couche qui avait besoin d’être changée, mais sitôt dans la position, elle déposa sa tête contre moi et parut se calmer. Elle geignit encore une fois ou deux, mais c’était à croire que limite, elle avait juste besoin de bras, pour le moment. Craignant de faire quelque chose qui ne convenait pas, je n’osai pas bouger pendant un instant, et comme si je semblais avoir compris là, tout de suite, ce qui se passait, je chuchotai:  « C’est ça, papa est là… » avec un petit sourire en coin. Ma main toujours non loin de sa tête, je refermai mon bras sur elle par souci de sécurité, puis je reculai vers le canapé, où je m’installai lentement, quasiment au ralenti, aux côtés de la femme de ma vie. À défaut de voir le petit minois de notre fille dans cette position, un peu insécure, je crus bon de demander à Amy, toujours dans un chuchotement:  « Elle est comment là ? » Avait-elle l’air embêtée, sur le point de pleurer de nouveau ? Je m’en souciais quelque peu, je ne voulais pas faire quelque chose qui ne convenait pas non plus, même si là, au vu de comment Charlotte avait posé sa tête et attrapé le col de ma chemise, elle ne semblait pas vraiment agacée. Mais qui sait, peut-être étais-je aussi à côté de la plaque, alors autant m’en assurer.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Ven 29 Juin - 16:57    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Le repos. C'est bien quelque chose que je cherchais en ce moment. Je ne le trouvais pas spécialement ces temps ci. Alors oui, sortir ne me semblait pas être l'idée du siècle. Et pourtant, s'il manquait du lait, du sucre, quoique ce soit, je serais déjà partie pour en acheter. L'histoire d'etre seule ne serait-ce que cinq minutes, voire dix, en prenant mon temps -et je le prendrais-. C'était bizarre. Un sentiment fort étrange en ma propre vérité. Le fait de vouloir rester avec ma famille, mais en meme temps, je voulais un temps à moi. Respirer, faire le point. Pouvoir réfléchir sans qu'on me demande comment je vais, si ca allait, ou sans être interrompue par des pleurs ou même le joli minois de Charlotte. Et ça, c'était dur de l'avoir. Ce n'était pas que je voulais avoir la paix. Mais un temps de réflexion, pour comprendre ce qui n'allait pas correctement chez moi. Mais pour le moment, j'acquiescais simplement aux dires de mon chéri, qu'il n'allait pas me proposer de sortir. « C'est gentil chou'. » Mais bien vite Charlotte pleura. Sur le moment, je n'avais aucune envie de la prendre. C'est dur de se dire ça. C'est très compliqué de le reconnaitre aussi. C'était comme une sorte de trahison. De qui à qui ? Ca, je cherchais encore en fait. Luke se détacha de moi, ce qui était compréhensible au vu qu'il prit sa fille dans ses bras, la posant tout contre lui, et elle s'arreta de pleurer à ma grande surprise. Il lui chuchota même qu'il était là, pour elle, et elle geignit un peu avant d'être toute calme. Comme si elle n'avait seulement besoin que d'une présence. En même temps, ces trois derniers jours, elle avait été portée de tous les côtés et les seuls moment où elle était un peu dans son lit, c'était hors des visites, quand je dormais, et c'était assez court pour tout dire.
Luke semblait tout crispé en revenant dans le canapé, en limitant ses gestes pour ne pas déranger la petite. Je me décalais un peu alors qu'il essayait de prendre la température de la chose. Je me mis un sourire à sa question: « T'en fais pas elle est bien. Tu es un super papa. » En effet, le bébé gardait les yeux ouvert, tout contre lui, alors qu'elle me regardait simplement, puisque j'étais dans son champs de vision. Bon... Parfois elle grimacait un tout petit peu, et je vins à faire une supposition, pas vraiment sûre de moi mais essayons... « Faut juste te détendre. Je pense qu'elle sait que tu n'es pas à l'aise à l'idée de pas savoir comment elle est. » Et là, je lui avais dit qu'elle était bien. On dirait qu'elle n'attendait que ça meme, au vue de la prise qu'elle avait sur sa chemise. « Elle ne te lachera pas. Ca, c'est sur. » Malgré tout, je vérifia sa température, voir s'il fallait une couverture ou autre, mais au vu du temps ambiant, elle était juste bien, parfaitement installée là où elle était.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Ven 29 Juin - 17:45    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

J’appréciai grandement le compliment de ma fiancée, même si au fond, je n’étais pas convaincu que là, tout de suite, c’était parfait. Maintes fois, j’avais vu, entendu parler de ces parents qui posaient leur enfant tout contre soi, comme je venais de le faire, et pourtant, j’étais tendu, crispé. Je ne savais pas où placer ma main, et c’était limite si je voulais respirer, de peur de l’effrayer, de peur de la faire pleurer davantage. Malgré tout, j’esquissai un sourire timide, qui ne fut pas assez pour ne pas alarmer ma fiancée, qui ne tarda pas à intervenir, m’informant de quelque chose qui ne me surprit pas tant, mais qui vint confirmer pourquoi je me sentais si inconfortable. Attentivement, je l’écoutai, sachant très bien qu’elle avait passé plus de temps que moi avec Charlotte, et qu’elle commençait à connaître ses mimiques, ses habitudes, mieux que ma personne. Je ne lui en voulais pas, je ne me sentais pas mal, mais je savais aussi que je me devais de me rattraper d’une façon ou d’une autre, si je voulais être ce super papa qu’Amy voyait en moi, au-delà du commentaire, mais aussi dans mes gestes. Après avoir adressé un sourire amusé à ma douce, puis avoir laissé Amy vérifier apparemment la température de la petite, pour voir si elle n’avait pas froid ou autre, je me concentrai. J’essayai de me détendre, d’avoir une respiration à peu près normale. Puis, quand je me sentis un peu moins crispé, je me permis même de glisser ma main sur le petit dos recouvert de notre fille, en une caresse tendre, tout en lui chuchotant:  « Tu es mieux comme ça ? » Doucement, je pris le temps de l’embrasser sur le sommet de sa petite tête qui avait déjà quelques petits cheveux, n’entendant aucune réponse de sa part qui pourrait me faire croire qu’elle n’était pas confortable. Et là, au-delà de simplement m’assurer du bien-être de ma fille, je pus finalement apprécier le moment, le fait de l’avoir comme ça, roulée en boule contre mon torse, sa petite joue contre moi, retrouvant progressivement la sensation que j’avais pu éprouver quand je l’avais prise dans mes bras, pour la première fois. Mais là, c’était encore mieux. C’était encore mieux parce que nous étions que tous les trois, à la maison, formant un tableau presque parfait. Presque parce que naturellement, lorsque je m’étais levé, Amy s’était décalée, et nous n’avions pu se recoller convenablement, ce qui me manquait. Maintenant plus en confiance, je posai quand même un main sous les fesses de Charlotte, histoire de la soutenir convenablement sans que ça me fasse peur qu’elle glisse ou quelque chose comme ça. Un bras libre, je revins passer ma main autour des épaules de ma fiancée pour l’inviter à s’approcher, sans la forcer si elle ne préférait pas. Tout près des deux femmes de ma vie, c’est là que je réalisai que nous y étions. Que ce que nous avions attendu pendant tout ce temps était en train d’arriver, à nous. Un sourire apparut sur mon visage, et je dis:  « J’ai tellement… Rêvé de ce moment… » Je m’arrêtai un instant pour renifler, et ajouter:  « D’être là, comme ça, avec vous deux… » Et oui, l’émotion m’avait prise précédemment, mais pas aussi fort que là, où une larme vint même à rouler sur ma joue, et je pinçai les lèvres pour me retenir un minimum, même si au fond, je n’en avais pas honte. C’était juste la preuve que je me sentais bien, heureux, comblé.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Lun 2 Juil - 2:22    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Je voyais bien que Luke était un peu tendu, qu'il ne savait pas trop quoi faire parce qu'il ne voyais pas la réaction de la petite puce dans ses bras. Je serai trè certainement pareille que lui si j'étais à sa place. Certes, je l'avais eu davantage de fois dans les bras, surtout pour la nourrir, mais j'étais toujours crispé un peu, parce que j'avais toujours cette peur qu'elle pleure contre moi juste pour pleurer... Enfin, pas pour dire qu'elle avait faim ou autre, mais juste qu'elle n'aimait pas etre là. J'avais peur du rejet. Et en faisant ça, en fait, dans un sens, je la rejetais moi-même. Ce n'était pas simple de se le dire, mais je le constatais. Et j'essayais de faire outre ce fait. Mais c'était bien compliqué.
Mais là, à voir Luke avec sa fille, qui tentait de se détendre pour ne pas qu'elle le ressente, ca en était juste trop mignon. Il vint même a lui déposer un petit baiser sur la tete, et je vis Charlotte fermer un tout petit peu ses yeux avant de les rouvrir pour regarder devant elle, comme si elle était au meilleur endroit du monde. Je ne parlais pas tant, me surprenant simplement à regarder ce spectacle se dérouler sous mes yeux attendris. C'était presque trop beau pour prendre une photo. Mais ce serait aussi un gachis de perdre ce moment, juste pour l'instant, pour le vivre, alors je n'en fis rien, m'approchant simplement lorsque Luke vint a faire un geste d'invitation que je ne pouvais clairement pas décliner, venant contre lui alors que notre nourisson relevait un tout petit peu la tête en me voyant bouger. « Et on est là tous les trois maintenant... » Et même si nous avions eu la permission de rentrer bien tôt au matin, cette matinée filait sans vraiment que je le remarque vraiment. Depuis combien de temps nous etions posé comme ça ? Un moment. Oui, ca a bien du durer un moment, ou Charlotte geignait par moment, mais pour rien, juste pour rappeler qu'elle était là, ou simplement pour faire un petit bruit. Mais lorsque la matinée se finissait, elle commença a pleurer beaucoup plus, et c'était compréhensible, c'était le plus long temps qu'elle avait fait avant de réclamer à manger. Je regardais l'heure, soupirant très légèrement. « Chéri... Après tu pourrais nous faire un petit truc pour midi ? » Alors que je m'apprêtais pour lui donner le sein alors que la petite était encore sur mon fiancé.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Lun 2 Juil - 3:02    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Je n’avais pas besoin de tant pour me convaincre que nous étions bel et bien là, que notre fille était avec nous, qu’elle allait bien, toute blottie contre mon torse. Les mots de ma fiancée furent suffisants pour que j’hoche la tête, pour lui montrer que j’en prenais conscience, même si ça restait encore un peu comme un rêve, un rêve qui était devenu réalité, un rêve qui était tout simplement magnifique. Cependant, ce n’était pas parce que je me rendais compte que ce n’était pas qu’un rêve que je ne voulais pas embrasser le moment. Plutôt que de lutter contre mes pensées et mes émotions, je me laissai juste aller. Je fermai les yeux un instant en serrant mon étreinte sur la femme de ma vie, et quand je les ouvris, je frôlai la tête de ma fille du bout de mon nez, profitant de sa petite odeur de bébé tout propre qui était plus qu’appréciable. Je ne le fis pas bien longtemps, ne voulant pas qu’elle commence à pleurer non plus, surtout que dans les minutes qui suivirent, elle vint à geindre, quelques fois. Par moments, je fus capable de la calmer en caressant doucement son dos - quoique je n’avais pas tant de mouvements à faire, la paume de ma main occupant presque tout celui-ci - mais au bout d’un temps, ce ne fut pas suffisant. La faim semblait la rappeler à la réalité, et ça, Amy sembla le comprendre bien rapidement, puisque cette fois-ci, elle fut la première à intervenir. Non pas en me demandant de lui donner la petite, mais bien me proposant d’aller faire à manger, ce qui n’était pas de refus non plus. Finissant de me ressaisir, hochant la tête, je dis:  « Pas de problème. » J’aurais voulu lui demander si elle avait une préférence pour le repas, mais avant que je puisse le faire, Charlotte se manifesta de nouveau, plus fort que jamais. Sachant que le temps pressait, je n’attendis pas plus longtemps pour passer la petite à sa maman. Mais avant que je me lève définitivement, je m’exclamai:  « Oh ! », me rappelant d’un détail. Ce fut qu’après que je me levai, non pas pour aller en cuisine, mais bien pour aller à l’entrée. Là, je pris un gros sac, que j’approchai du canapé, à distance raisonnable de ma fiancée, et je dis:  « Quand ma mère a su que tu allaitais Charlotte, elle a insisté pour te prendre un coussin adapté. Il parait que c’est génial… Enfin, c’est comme tu le souhaites, je te le laisse là. » Sur ce, je me redressai, non pas sans avoir pris le temps de l’embrasser doucement, une dernière fois, pas trop longtemps, pour ne pas faire hurler bébé Cha non plus, et je me rendis à la cuisine. Mon premier réflexe, une fois là, fut d’ouvrir le réfrigérateur, histoire de trouver ce que je pourrais faire. À la vue de certains ingrédients, l’idée vint bien rapidement. En mon sens, c’était une proposition raisonnable, pas trop lourde, qui pourrait faire plaisir - je l’espérais en tout cas - à ma fiancée. Sortant le nécessaire, je me mis au travail, afin de préparer le mélange qui, éventuellement, allait donner une douzaine de crêpes, que nous pourrions garnir selon notre envie du moment, une fois que ce serait prêt. Le mélange fait, je m’attaquai à la cuisson, et alors que toutes les crêpes étaient dans une assiette, je mis la table avec ce que ma fiancée aimait mettre dans une crêpe, posai les couverts, et alors que je m’approchais du salon de nouveau, je dis, d’une voix basse:  « Le repas est prêt quand tu l’es. Je peux t’aider à quelque chose ? » Comme apporter le couffin dans la salle à manger ? Lui apporter quelque chose ? Lui servir un autre café ? À voir ce qu’elle voulait, si elle avait besoin de quoi que ce soit, ou bien si elle était prête à passer à table.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mar 3 Juil - 3:03    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Evidemment que j'avais rapidement compris ce dont elle avait besoin. Je ne dirais pas que c'est pas instinct maternel, mais plus grace au coup d'oeil que j'avais à l'horloge pour remarquer qu'en temps normal, elle aurait réclamer il y a plus d'une heure voire plus par moment. Et, ce n'est pas parce que j'étais ennuyée ou quoique ce soit que j'envoyais Luke à la cuisine, mais c'est que je commencais moi meme a avoir faim, et regarder un bébé s'acharner sur le sein de sa mère, c'est pas vraiment un spectacle... Enfin, je suppose. Mais avant de partir à la cuisine, Luke s'arrêta pour ramener tout près du canapé un coussin d'allaitement. « Ma belle-maman est adorable. Il faudra que je la remercie. » Je me mis à sourire, après l'avoir embrassé une dernière fois. Puis je me pencha pour récupérer le coussin alors que Charlotte pleurait toujours. « Attends un peu ma puce... Tu va être toute bien après... » J'installais le coussin autour de moi, pour ensuite la poser sur un pan alors qu'elle savait déjà ou aller pour pouvoir boire, a travers le tissus. Je me mis à soupirer un peu, avant de retirer toute barrière entre elle et son dû. Elle but précipitamment au début, je dus faire violence pour ne pas la retirer, essayant plutot de lui dire que si elle buvait aussi vite, elle aurait le hocquet, et que si elle se souvenait, elle n'aimait clairement pas ça. Je sais pas si c'est vraiment ça qui l'a poussé à ralentir, ou si c'est que les premières gorgées étaient vraiment attendu, mais au  moins, elle buvait déjà plus lentement, etant toute confortable sur le coussin. Et ca me permettait d'avoir mon bras bien plus à l'aise aussi. Belle maman va avoir de gros remerciement sur le coup. Charlotte devait vraiment bien s'y sentir, puisqu'elle venait vraiment à prendre son temps. Si bien que je commencais a avoir bien faim, et que l'odeur venant de la cuisine ne m'aidait pas vraiment à me concentrer. Mais apparemment, ca allait prendre un moment. Voire même plus, puisque je voyais mon bébé fermer les yeux, suçonnant de temps à autre. Essayant de rester éveillée pour boire, mais ayant les paupières lourdes. Elle galerait franchement pour boire, mais restait brave dans son combat, ce qui me faisait rire un peu.
Alors, quand Luke arriva pour annonçer que c'était prêt et s'il pouvait m'aider en quoique ce soit mais bien vite je lui montrais de descendre le volume, même si en vérité, je pense que meme si on parlait normalement, elle resterai dans cette état de lutte intense contre son sommeil pour finir son lait avant. « Ca fait déjà un petit temps qu'elle est comme ça. Mais elle n'a pas assez bu pour pouvoir bien dormir après. » Et surtout pour qu'on puisse avoir un temps pour manger aussi en soit. Puis je repris d'une petite voix : « Mamie a acheté un coussin super utile pour sa petite fille pas vrai ma puce ? » Aucun commentaire, simplement une tete encore endormie qui tete comme elle peut. Je vins à rire encore. « Au pire ne m'attends pas pour mangé chéri. Ca peut prendre encore un temps. »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mar 3 Juil - 6:06    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Les horaires de visite de l’hôpital ne m’avait pas permis d’être présent chaque fois qu’Amy devait nourrir notre fille, et par conséquent, j’avais clairement moins l’habitude de ce moment qu’elle. En fait, jamais je n’en aurais l’habitude, puisque tant et aussi longtemps qu’elle ne passerait pas au biberon, le fait de nourrir Charlotte ne serait pas dans mes tâches. Est-ce que ça me gênait ? Non, parce que je comprenais que c’était pour la bonne cause, parce que je savais que j’allais me rattraper sur autre chose, sur d’autres moments que je pourrais passer avec ma petite princesse. Mais de ce que j’avais pu remarquer, parler autour d’elle ne semblait pas la perturber. Évidemment, je ne fis pas exprès de parler très fort, mais je dus avouer que je ne m’attendais pas à voir ma fiancée me faire signe de baisser le ton. À défaut de voir le visage de notre fille là où je me trouvais, je fronçai les sourcils, un peu intrigué. Amy l’avait probablement deviné, puisqu’elle ne tarda pas à m’expliquer pourquoi. Enfin, elle me l’expliqua un peu vaguement, poussant ma curiosité au point où je m’approchai et me penchai pour finalement voir notre petite princesse, toujours en train de téter, mais avec ses yeux qui se fermaient, s’ouvraient, signifiant qu’elle était en train de lutter contre le sommeil. À la vue de ce spectacle trop mignon, je ne pus m’empêcher de demander, curieux:  « Elle était comme ça quand tu me disais qu’elle était en train de s’endormir en tétant ? » Je me rappelais bien des messages que nous nous étions envoyés, ces appels passés plutôt tard le soir, qui s’étaient voulus utiles, voire essentiel pendant ce temps où nous ne pouvions passer la nuit à la maison ensemble, comme nous en avions l’habitude. Voilà à quoi je faisais référence, mais je devais avouer; je trouvais ça bien mieux de le voir là, en vrai. Déjà que pour moi, voir Amy s’occuper de notre fille, c’était quelque chose que je trouvais beau à voir, là, ç’avait sa petite touche encore plus mignonne. Et le comble, c’était que tout ça se passait à l’aide du coussin que ma mère avait acheté, qui s’avérait bien utile, comme Amy l’avait dit plus tôt, comme ce moment venait le prouver. Souriant doucement à ce que ma fiancée demanda à la petite, je me permis d’intervenir, pour dire:  « Elle sera ravie d’apprendre qu’il vous plait, ce coussin. » Parce qu’Amy semblait y avoir trouvé son utilité, et Charlotte, de son côté, ne paraissait pas trop se plaindre d’y être installée, bien installée même. Peut-être était-ce un moment qui se voulait banal dans le quotidien d’un bébé, d’une maman, mais moi, c’était un moment que je voulais partager. Non pas participer, mais certainement un moment que je ne voulais pas gâcher en venant à m’éloigner, surtout si ça signifiait être seul, alors que de mon côté, la faim n’était pas aussi grande que pour ma fiancée. Secouant donc la tête, même si sa proposition se voulait bien gentille et généreuse, je contournai le canapé, et après l’avoir embrassée doucement sur la joue, je répondis:  « Ça ira, t’inquiète. » Refusant de m’imposer pour autant, je ne m’installai pas dans le canapé, disant juste:  « Mais si vous voulez un temps à vous deux… Je ferai autre chose. Mais j’ai envie de t’attendre pour manger, qu’importe le temps qu’il faudra. » Je terminai mon propos dans un petit sourire timide, encore un signe que cette habitude aussi banale du quotidien m’avait manquée également. En fait, sa présence, sa personne toute entière m’avait manquée. Ce n’était pas plus compliqué à expliquer.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mer 4 Juil - 19:47    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Charlotte ne se souciait absolument pas qu'on parle. Elle était dans son petit monde rien qu'a elle peinant à ne pas dormir. Une voix qu'elle entendait habituellement comme la mienne ou celle de Luke ? Ce n'était clairement pas assez pour la sortir de cette bataille. Alors quand l'amour de ma vie me demanda si elle était comme ça lorsque je lui avais dis par message qu'elle s'endormait en têtant, je me mis à sourire doucement, acquiescant lentement : « A peu près. Elle n'était pas aussi bien car mon bras tremblait un peu. » Mais dans le global, oui, elle luttait comme ça pour boire, bien que la dernière fois, elle n'avait pas tenue aussi longtemps et s'était endormie bien rapidement, assez pour que lorsqu'elle s'était réveillée, en forme, elle avait pleurer pour boire de nouveau. Mais bon, au final, elle avait assez bu et c'était ce qui comptait. Et oui, j'espérais que la maman de Luke soit assez contente que son cadeau sert. Autant pour la petite qu pour moi, c'était bien plus reposant pour le dos qu'a la normale. Je viens frotter un peu la petite joue de Charlotte juste pour l'embeter. Même si au fond, elle ne fait qu'une toute petite grimace et essaye de retrouver là où elle en était. Par contre je secoua la tête doucement quand Luke me proposa de rester seule avec Charlotte. « Non non, reste, Au pire je la poserai dans son transat pour qu'elle dorme un peu avant de reprendre plus tard. » D'ailleurs, quelques minutes après, c'est ce que je fis, je la détachais tout doucement de moi, prenant le temps de me rhabiller et de retirer le coussin, avant de la garder dans les bras, prenant le transat de ma main libre pour aller dans la cuisine avec, le posant à coté de la table pour ensuite l'installer dedans, non sans des petits geignements de sa part, l'air faussement de dire qu'elle était contrarié qu'on arrete de la laisser où elle était. Mais je préférais ce petit siège, quelque peu incliné. Pas de rot, surtout dans cet état de somnolence, alors, je préférais qu'elle ne soit pas complètement incliné. Je me releva, pour enfin prendre conscience de ce que mon homme avait fait. Des crêpes ! Ca fait déjà pas mal de temps... C'est parfait ! « Tu es parfait our savoir ce que je veux chéri... » Fis-je non sans lui offrir un baiser bien mérité.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mer 4 Juil - 22:35    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Bien que je ne pouvais nier que dans un cas ou l’autre, la situation était on ne peut plus mignonne, je devais avouer que je préférais assister à celle-ci. Non pas que je n’aimais pas l’hôpital - ce qui serait idiot, puisque j’y travaillais - ou autre, mais parce qu’il m’inquiétait toujours de sentir ma fiancée un peu plus crispée, un peu insécure dans ses mouvements avec notre fille. Mais pour le moment, je ne disais rien, je n’en faisais rien, parce que je pensais encore qu’à ce stade, c’était normal, et que j’étais bien mal placé pour dire quoi que ce soit, puisque moi-même, j’avais prouvé un peu plus tôt que je pouvais être crispé avec elle. J’allais attendre un peu, être prudent, voir ce qui en était, et j’allais intervenir au besoin, ce qui ne serait pas ici et maintenant. Là, je me contentai d’acquiescer d’un petit sourire, regardant, m’attendrissant en regardant ma douce taquiner Charlotte, m’attendrissant aussi devant l’air tout endormi de ma fille, qui semblait confortable, heureuse d’avoir ainsi ses besoins comblés, dans le confort qui plus est. Elle semblait si bien que visiblement, elle prenait son temps, tout son temps, comme ma fiancée vint à me prévenir, d’où le fait que je crus bon de lui proposer de la laisser avec elle, ne voulant pas déranger. Mais clairement, je fus pas mal plus heureux de l’entendre me proposer de rester, ce que je ne me fis pas prier de faire, même si ce n’était que pour quelques minutes. Je repris donc place dans le canapé, non loin, mais à une distance tout de même raisonnable, histoire de ne pas perturber le tout. Nul besoin de me poser comme si nous restions encore un petit moment, si ce n’était que pour quelques minutes, qui passèrent plus vite que je ne l’aurais cru. En effet, à un moment, Amy choisit de refermer son pyjama, faisant quelque peu protester la petite demoiselle, sans que ce soit toutefois dramatique. Elle fut capable de l’installer dans le transat, à la cuisine, là où je l’avais suivie au passage, puisque j’avais bien deviné que ce serait le moment pour nous de manger. J’arrivai pile à temps pour voir la réaction de ma future épouse quand elle vit les crêpes toutes prêtes pour elle et pour moi, lui sourire en voyant que ça lui plaisait, et évidemment, lui rendre son baiser. Je me permis même de le prolonger quelque peu, sans toutefois abuser, me doutant bien qu’elle avait probablement faim. En toute galanterie, je lui tirai une chaise pour qu’elle s’y installe, et quand elle le fut, j’attendis un moment pour faire de même, le temps de piquer une première crêpe et la déposer dans son assiette. Et finalement, je succombai à la tentation de l’embrasser une nouvelle fois sur la joue, lui souhaitant:  « Bon appétit, mon ange. » Et enfin, quand je voulus m’asseoir, j’entendis Charlotte protester dans le transat, comme si limite, elle voulait retourner dans les bras de Maman, pour terminer de téter. C’était possible, c’était même probablement normal, mais parce que je jugeais qu’Amy avait besoin de manger aussi un peu, je décidai de tenter quelque chose, soit, après avoir dit:  « Je reviens dans une minute. », me précipiter au salon pour attraper une tétine dans le sac que nous avions préparé pour l’hôpital, rose avec un petit papillon blanc dessus. Après l’avoir nettoyée rapidement, mais convenablement, je revins à la salle à manger, me penchai sur le transat pour l’offrir à Charlotte qui, à ma surprise, la prit dans sa bouche et se mit à la téter, doucement. Satisfait, je souris, me redressai, et finalement, je revins à la rencontre de ma fiancée, m’installant en face d’elle pour me servir une première crêpe en lui disant, d’un ton un peu plaisantin:  « Ça va peut-être nous acheter quelques minutes. » Et ce n’était pas parce que je ne voulais pas passer de temps avec notre fille, mais parce que je voulais bien, aussi, avoir toute l’attention de ma fiancée pendant un temps, d’abord pour manger, d’où le fait que je lui demandai:  « Les crêpes te conviennent ? S’il manque quelque chose, n’hésite pas à me le dire. » mais aussi pour autre chose, que je ne dis pas tout de suite. Je marquai une pause, le temps de préparer ma première crêpe, avant d’avouer:  « Après, j’aimerais bien te kidnapper ne serait-ce que quelques minutes… » Pour quoi ? Rien de bien spécial, simplement pour avoir son attention ne serait-ce qu’un bref instant, histoire de lui offrir un dernier cadeau d’anniversaire que j’avais pour elle, et que je ne me voyais pas mettre sur la table ou sur le lit, mais bien lui offrir, seul à seule, quand le moment serait opportun, et je me disais que là, il serait le temps de saisir cette chance, surtout si Charlotte venait à rester tranquille.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Jeu 5 Juil - 19:13    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Je pense que mettre Charlotte dans son transat restait la meilleure solution pour que je puisse respirer un peu, et qu'elle puisse se reposer. En plus, ayant vu les crêpes, j'avais davantage envie de me poser pour en savourer quelques unes. Dire que je n'avais plus tant faim que ça. Je n'avais pas déjeuner ce matin, alors ceci expliqué le pourquoi mon ventre criait famine. Surtout que pendant ma grossesse, je m'obligeais à manger un petit truc. Un pain au chocolat ou autre. Mais bientot j'espère que je me ré-habituerais à ne boire qu'un bon café pour entamer ma matinée.
Charlotte ne semblait pas apprécier le fait qu'elle n'avait plus rien en bouche, surtout alors qu'elle avait faim, mais elle semblait trop fatigué pour pleurer, ne faisant que geindre son mécontentement. Luke m'avait installer, mais dit alors qu'il revenait. Il s'absentait pour je ne sais quelle raison. Pour ma part, je pris une crêpe, sans rien faire d'autre, essayant plutot de calmer la pupuce jusqu'au retour de Luke, qui arriva avec une tétine. C'est vrai qu'on avait ça aussi. Il s'installa, me faisant rire lorsqu'il parla de gagner quelques minutes. Peut etre bien, ça semblait bien parti, puisqu'elle la sucoter tranquillement, recommencant a se battre contre son propre sommeil. Je secoue la tete, refusant qu'il se lève encore ou autre.  « Ca ira, y'a de tout de toute manière. » Pour qu'ensuite il vienne à me dire qu'il voulait un peu de temps rien qu'avec moi.  « Oh ? Et bien... Si Charlotte s'endort un peu, tu m'auras rien que pour toi un petit temps chéri. » Et cela ne me gênait vraiment pas en fait. Au contraire même. Juste retrouver Luke comme ça, rien qu'a deux, c'était ce que je demandais. Même durant quelque minutes, ce serait déjà parfait pour moi dans tous les cas. Je commença a me faire une crêpe salé, pour au moins dire que c'était un repas et non pas une gourmandise que j'allais manger.  « Ca fait... Réellement un bien fou de revenir à la maison, manger dans la cuisine, tout ça.  » Parce que ne rien vraiment faire à l'hopital, recevoir des gens, attendre les repas -que je trouvais toujours trop fade-, essayer de dormir tot sans Luke et autre, ce n'était pas pour moi. J'aimais bien me servir par moi même, faire des taches, ne pas faire ma pourrie gatée en soit.  « C'est délicieux.» Et je tournais la tete, pour finalement voir un bébé qui n'avait pas gagné son combat, et qui dormait paisiblement en suçonnant sa tétine l'air tranquille. Et là, j'espérais vraiment que le peu qu'elle a bu suffirait pour le temps qu'on mange, et aussi qu'on profite de se retrouver à la maison, moi et l'amour de ma vie.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Jeu 5 Juil - 20:12    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Je ne voulais pas dire que je ne voulais pas passer du temps avec ma fille. Je ne saurais le faire, ce n’était juste pas possible de dire une chose pareille. Mais d’un autre côté, je devais avouer que je ne détestais pas comment les choses étaient en train de se dessiner; Charlotte installée dans son transat, avec la tétine qui semblait apparemment lui suffire pour le moment, ma fiancée qui était ravie du repas préparé, une maison tranquille, quelque chose à manger. Honnêtement, je ne pourrais pas demander autre chose, demander quoi que ce soit de différent. Et détendu devant ce tableau, rassuré que tout était convenable, je pus prendre place à table, un petit sourire aux lèvres, provoqué par le commentaire de ma fiancée, qui venait rejoindre le mien. Il disparut lorsque je me concentrai pour me préparer une première crêpe, mais revint très rapidement à la charge à l’aveu de la femme de ma vie, sur son plaisir de retrouver la maison, ses petites habitudes. Bien sûr, ces habitudes allaient un peu changer, tant pour moi que pour elle, à un moment, puisque nous n’étions non pas deux, mais trois désormais, mais il n’en demeurait que cette maison, c’était notre chez-nous, et la présence de l’un et l’autre était toujours là, toujours aussi rassurante, pour moi en tout cas. Et dans un moment un peu plus égoïste, je vins à avouer:  « Je suis content que tu sois rentrée aussi. Je sais que nous avons passé du temps ensemble, que je rentrais que pour dormir, mais… La maison me paraissait trop grande, vide… » Je n’allai toutefois pas plus loin, ne voulant pas parler d’angoisse ou de tristesse, parce que ce n’était pas vraiment ce que j’avais ressenti. La tristesse, je la ressentais quand on me disait que mon heure de visite était passée, mais une fois à la maison, je ressentais ce que je pourrais comparer à de la frustration. De la frustration due au fait que les deux femmes de ma vie étaient si proches, et pourtant si loin. Et ça, c’était sans parler du fait que de nature, la maison vide, surtout pour la nuit, me dérangeait quelque peu, mais j’y travaillais, fort. Mais maintenant, c’était chose du passée, et c’était parfait ainsi. Du coup, je ne m’y attardai pas plus, souriant à ma fiancée, puis tournant la tête en même temps qu’elle lorsqu’elle regarda Charlotte, pour voir qu’elle dormait, tétine rose à la bouche, comme un petit ange. Souriant de plus belle, je reportai rapidement mon attention sur l’assiette pour manger à mon tour, appréciant le goût des crêpes, qui changeait des repas que je mangeais vite-fait ces derniers jours, c’était certain. Par conséquent j’appréciai tout autant le repas, même si je ne mangeai pas pendant une éternité, je me sentis relativement repu à la fin. Terminant ma dernière crêpe, je me levai pour débarrasser mon couvert. Ensuite, je revins vers la femme de am vie, me penchai en posant mes mains sur ses épaules, la taquinant de mes pouces en un petit massage, tandis que je lui disais, en chuchotant:  « Un petit dessert ? Il y a des fruits et du chocolat pour une crêpe, de la glace, et le gâteau. » Honnêtement, je n’avais pas songé à quelconque moment pour manger le dit gâteau, ou la glace, comme elle m’en avait parlé plus tôt, dans la voiture. Autant lui laisser le choix, si, bien sûr, elle voulait manger un dessert au passage, ce à quoi je ne l’obligeais pas non plus, d’autant plus que nous avions tout l’après-midi, et la soirée pour qu’elle se fasse plaisir. Mais malgré tout, j’attendis de voir sa réponse, continuant ce petit massage en patientant.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Lun 9 Juil - 12:33    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Le repas avait été bien bon. Quelques crêpes salées pour cela avait fait l'affaire, et c'était tout ce dont j'avais besoin. N'ayant pas pris de petit déjeuner ce matin, puisque j'étais trop impatiente de sortir, ce repas qu'avait préparé Luke en pensant à moi ne me faisait que plus plaisir. Parce qu'en soit, nous formions un couple, et que l'on devait se répartir les taches. Et là, surtout, je n'aurais certainement pas eu la patience de nourrir Charlotte, lui faire faire son rot -qu'elle n'avait pas fait au final puisqu'elle s'était un peu trop endormie- pour aller ensuite cuisiner. Même si j'aimais faire la cuisine, même si cela me détendait en temps normal, là j'étais une boule de nerf prête à craquer pour un rien. Mais je ne le montrais simplement pas. Ou plutot... Mon fiancé canalisait ce fait. J'arrivais à sourire, à me sentir bien, me sentir flotter alors que dans ma tête, deux écoles se faisait la guerre pour comprendre ce que j'avais. Mais je ne pus m'empecher de répéter que revenir à la maison était l'idéale. Et ca l'était. Car je ne donnerais pas cher de ma sanité si j'aurais du rester un jour de plus dans cette pièce bien trop blanche à mon gout. Alors quand mon fiancé avoua que même durant ce lapse de temps que je pourrais définir comme court, cela n'avait pas été simple pour lui, mon coeur se gonfla un peu, en se disant que je ne pourrais plus jamais de la sorte -et pourtant je le savais déjà depuis quelques mois déjà, depuis New York, ou même depuis qu'il m'avait bien raconté comment il était lorsque j'étais à vancouver- « Du coup... Ce soir je dors tout contre toi. C'est toujours mieux que ton t-shirt. » Je souriais longuement, venant à finir ce que je considérais comme ma dernière crêpe pour le moment. « Puis je ne te laisserai plus comme ça. Sauf si... Sauf si nous avons d'autres enfants plus tard. » Mais encore, là il ne serait pas seul à la maison. Je regardais Charlotte. Cette miss serait avec lui, alors ce ne serait pas aussi horrible que les trois derniers jours non ? Le brun se leva pour débarrasser ses couverts pour ensuite venir me faire un massage auquel je ne m'attendais pas provoquant l'effet de me fermer les yeux pour en profiter longuemen, poussant un petit soupir d'aise. Pour ensuite lui répondre, toujours les yeux fermé « Une part de gateau si la puce nous laisse du répit. » Et de ce que je voyais, nous allions en avoir du répit, puisqu'elle s'était endormie avec sa tétine, l'air d'etre dans un sommeil profond. Je me leva à contrecoeur, stoppant le massage improvisé pour aller mettre mes couverts dans le lave-vaisselle aussi, en profitant pour prendre des petites assiettes et des couverts afin de pouvoir y manger notre dessert.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Lun 9 Juil - 14:55    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Même si c’était une évidence qu’Amy et moi allions dormir - pour le temps qui nous serait imparti - l’un contre l’autre ce soir, comme nous le faisions chaque fois que nous avions l’occasion de dormir ensemble - en l’occurence la majorité du temps - cette fois-ci, il me faisait du bien de l’entendre, d’avoir la garantie qu’en effet, je ne serais pas seul dans notre lit qui m’avait paru soudainement beaucoup trop grand pendant ces trois nuits. Ce n’était pas la première fois que j’y dormais seul pourtant. Lorsque je rentrais d’une nuit de travail ou je faisais une sieste, je m’y allongeais sans ma fiancée pour m’y accompagner, mais on dirait que là, le fait que je ne la savais pas présente, sur le point de rentrer, rendait le tout plus difficile. Mais maintenant, c’était terminé, et pas juste pour un petit temps, comme Amy vint à me le préciser, d’une façon qui m’arracha même un petit sourire. Je ne vins pas à parler de l’éventualité pour le moment, sachant très bien que ce ne serait pas pour maintenant, sachant aussi que nous devions prendre du temps pour nous habituer au fait d’être parents. Et puis, Amy n’avait pas eu une fin de grossesse des plus agréables, grossesse qui était arrivée dans la plus grande de surprises, alors je me doutais bien qu’elle aussi, elle avait besoin d’un temps, que je voulais lui accorder, même si ce n’était que par des petites subtilités comme celle-ci, ou bien plus évidentes, comme lui apporter du réconfort sans nécessairement qu’elle le réclame, en l’occurence comme je le fis en venant lui masser doucement les épaules, ce qui sembla lui plaire, au vu de comment elle soupira, et comment elle me laissa faire. Du coup, je ne me fis pas prier pour continuer, jusqu’à ce que ce ne soit plus possible, soit jusqu’à ce qu’elle décide de se lever pour débarrasser son assiette après m’avoir signifié qu’une part de gâteau lui plairait bien. Accusant réception de l’information, je me permis toutefois d’ajouter:  « Elle ne semble pas prête à se réveiller de si tôt. » Enfin, peut-être qu’elle allait nous surprendre et se réveiller pour qu’on la change ou autre, mais là, aucun signe précurseur. Son visage était paisible, elle ne bougeait pas, comme un petit ange, le plus bel ange qui soit. Souriant doucement, l’air un peu niais, je ne tardai toutefois pas à m’activer par la suite, me rendant aussi à la cuisine. Voyant que ma fiancée avait pris des assiettes, ce qui vint m’épargner la tâche, je me dirigeai autre part, là où je pus prendre un couteau approprié pour couper le gâteau. Au passage, j’attrapai également une petite boîte que j’avais dissimulé sur le comptoir, derrière quelques articles de cuisine. C’était idiot, mais je voulais l’avoir à portée de main, et non pas devoir monter à l’étage ou autre. Discrètement, je retournai en salle à manger avec celle-ci, la posai sur la table, sans rien dire, avant de m’attaquer au gâteau pour en couper deux parts. La première, elle était évidemment pour la personne à qui il était destiné. Déposant le gâteau dans l’assiette, révélant sous son apparence extérieure un gâteau au chocolat avec une petite garniture à la fraise à l’intérieur, je commençai à chanter, dans un murmure:  « Joyeux anniversaire… Joyeux anniversaire… Joyeux anniversaire ma chérie… Joyeux anniversaire ! » Avec un sourire un peu idiot, je coupai une autre portion, pour moi cette fois-ci. Évidemment que j’aurais voulu lui chanter peut-être un peu plus fort, et pas en solo, mais je rattraperais le coup, dans le pire des cas. Les deux parts mises dans les assiettes, je m’installai de nouveau, précisant:  « C’est ton père qui m’a recommandé cette pâtisserie, puisque celle non loin de la maison n’avait pas ce que je voulais, en termes de décoration… » En effet, j’avais fait attention à ce que ce soit parfait, ayant refusé de m’en tenir à un gâteau générique. Je voulais le meilleur pour la meilleure des amoureuses, la meilleure des mamans, était-ce trop demandé ? J’espérais en tout cas que j’avais réussi mon coup, puisque moi-même, je n’avais pas goûté, ayant suffisamment confiance en mon beau-père pour croire ce qu’il me disait quand il disait que leurs produits étaient délicieux, même si là, au vu de l’apparence, je ne pensais pas avoir de quoi m’inquiéter.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mar 10 Juil - 21:03    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Etant donné que j'étais assez proche de là où les assiettes se trouvaient, il était de mon devoir de les prendre. C'était déjà ça au fond. Puis, Lukaël et moi nous faisions toujours un travail d'équipe. A n'en pas douter, ici aussi, ce serait le cas puisqu'en tournant ma tête, ce dernier était en train de prendre un couteau. Je ne le fixa pas plus longtemps, puisque je savais qu'il était en train de compléter mon action, pour que je puisse retourner à la table. Je regardais de nouveau Charlotte pour vérifier qu'elle ne viendrai pas se réveiller pour nous couper. Enfin, elle pouvait, mais là, mon fiancé avait totalement raison, elle dormait à poings fermés et ne semblait pas vouloir se réveiller. Et je n'allais franchement pas tester en l'embetant en lui touchant la joue ou en prenant sa main. Parce que si cela réveiller cette petite chose toute fragile, alors s'en était fini pour moi, pour nous en soit. Je vins m'asseoir pour que Luke vint me suivre tranquillement, avant de couper une part en chantant dans un murmure. Ce qui me fit rire, bien que moi aussi, j'avais baissé le volume. Tout simplement parce que notre vie n'était plus qu'a deux, mais trois maintenant. En soit, cela aurait du etre le cas depuis bien longtemps, et j'y pensais souvent depuis quelques jours bizarrement. De la à me faire replonger ? Quand même pas. Enfin je ne pense pas. Mon homme vint encore a savoir me surprendre, en me disant que c'était mon père qui lui avait conseillé la patisserie. Cela ne me surprendrait meme pas que ce soit ma préféré. Elle ne payait pas de mine, elle n'était pas luxueuse, mais j'aimais bien l'ambiance là-bas. Puis mon père avait rejoint mon avis quand il goutait à ces gateaux. « C'est beaucoup trop attentionné de ta part mon amour... » Je me mis à sourire. Même si sur le coup, j'ai failli presque lui re-demandé s'il avait fait une bêtise pour agir ainsi. Casser ma boule à neige ? Réellement cette fois ci ? Mais je n'en dis rien. Il aurait l'air plus anxieux. Non.. Ca devait etre juste pour me faire plaisir, et il y arrivait à merveille en soit. Je vins à prendre un morceau de gateau, le dégustant. Il était tout simplement délicieux. D'ou le bruit d'appréciation que je ne pus garder pour moi. « C'est délicieux ! » Et avec notre chance, là, nous aurions surement assez de temps pour avoir notre petit moment à deux, en amoureux. Même si, bien évidemment, je savais qu'on en aurait encore, surement ce soir, quand on serait fatigué, mais qu'on voudra notre petit moment calin. J'en étais quasi sure. « Et puis après, tu pourras me kidnapper si Cha dort encore. »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mar 10 Juil - 21:44    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Beaucoup trop attentionné ? Je n’irais pas jusqu’à dire ça. Je ne pensais pas que j’avais fait des efforts surhumains pour préparer tout ça. Évidemment, il m’avait fallu du temps, d’abord pour trouver le pyjama, l’autre cadeau qui attendait sur la table, pour aller acheter les fleurs et choisir le gâteau. Mais ce temps, je voulais l’investir, parce qu’au final, il valait le coup, juste pour son sourire, pour la voir heureuse. Pas une seule fois, je m’étais posé de questions sur si je devais le faire, si je n’en faisais pas trop, ou pas assez. Je le faisais parce que je le voulais, parce que je voulais faire le bonheur de la femme de ma vie, parce que je l’aimais, ce n’était pas plus compliqué que ça. Bien sûr, je ne protestai pas, me contentant de sourire doucement, montrant que ça me faisait plaisir, tout simplement. Ensuite, je pris place, pour moi aussi, apprécier une part de ce gâteau, constatant rapidement, par ce que j’en goûtai et par la réaction de ma fiancée, que celui-ci arrivait à la hauteur de ses attentes et des miennes. Ravi, je ne tardai pas à approuver, même si je le fis qu’en disant:  « Je suis d’accord, il est excellent. » C’était bien simple comme paroles, mais venant de moi, qui n’était pas tant sucré, tant gâteau - à l’exception de quelques uns - c’était beaucoup, un commentaire que je passais que rarement, que lorsque je le pensais vraiment, comme à cet instant précis. Continuant à manger ma part donc, je reportai mon attention sur ma douce, pile au moment où elle vint à me proposer de la kidnapper dans le cas où notre fille nous laissait faire. Amusé par l’appellation, je rigolai doucement, regardai encore une fois Charlotte du coin de l’oeil, pour voir que rien n’avait changé, regardai Amy, et je dis:  « Avec plaisir. » La kidnapper pour quoi ? Ça par contre, je ne savais pas encore. Juste pour être avec elle, pour le simple plaisir de la retrouver, ça ferait mon bonheur, mais je voulais que ça fasse le sien aussi. Mais avant de faire quoi que ce soit de ce côté, je la laissai continuer de manger sa part, même si je crus que ce n’était pas de trop de venir lui dire:  « Pour commencer, peut-être tu pourrais jeter un oeil à… » Laissant ma phrase en suspens, je poussai doucement la petite boîte emballée en sa direction, doucement, pour finir avec un petit:  « Ça ? » Un sourire énigmatique apparut sur mon visage pendant un instant, avant que je dise:  « Tu peux l’ouvrir quand tu veux, mais juste au cas, je voulais la sortir maintenant. » Au cas de quoi ? Au cas où la soirée était différente de prévu, au cas où nous n’avions pas le temps, puisqu’il nous faudrait mettre Charlotte dans son lit, dans sa chambre, pour la première fois, au cas où nous tombions tous les deux de fatigue. Et puis, nous avions mangé son gâteau d’anniversaire - même s’il y avait de quoi se servir pour elle pendant encore un moment - n’était-ce pas un moment logique de lui offrir son cadeau ? Enfin, moi je ne voyais pas le mal, mais si elle voulait attendre, je n’allais clairement pas en faire un drame non plus.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Jeu 12 Juil - 13:15    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Aujourd'hui était une date importante en tout point. Et ce, pour plusieurs choses en soit. Déjà, oui, il est vrai que je fetais mes trente et uns ans. Tuez moi. Bon d'accord, j'abusais un peu, je me sentais pas aussi vieille que ca. Puis bon... Y'avait qu'a regarder Luke pour se sentir mieux, il a deux ans de plus mais il ne les fait pas... Alors pourquoi pas la même chose pour moi ? Après, il y avait aussi la sortie de Charlotte. C'est pas rien de rentrer à la maison. C'était une date clef, celle qu'on allait se souvenir, qu'on allait peut etre lui reprocher plus tard, pour rire, juste histoire de l'embeter un peu. Lui demander si elle n'aurait pas pu choisir un peu plus tôt ou plus tard pour éviter que sa sortie se fasse en même temps que deux choses importantes pour nous. Comme le dernier point, qui ne date que de l'année dernière. Nos retrouvailles avec Luke. Enfin... Retrouvailles amoureuse plutot. Cette remise en couple des plus rapides et spontanée. Il faut dire... Cela devait bien être aussi simple qu'un " On s'aime toujours, alors ne passons pas par quatre chemin." Ca avait toujours été si facile entre nous deux. Et je n'en demandais pas plus ni moins. Mais quand on pense sous cet angle, qu'on soit de retour ensemble que depuis un an. Quand on tourne la tete et qu'on y voit la petite puce qui dort. On a peut etre du mal a y croire.
A mes pensées, je me mis à sourire en prenant un morceau de gateau encore. Après, nous avions quand même vécu ensemble plusieurs années avant. Mais... Je préférais faire presque semblant de repartir à zéro. Je disais bien presque, car je ne voulais pas faire semblant d'oublier tout ce qu'on a vécu ensemble, comme je n'avais pas oublié ses petites habitudes à la maison. Alors quand je vins lui dire que je supposais qu'il aurait un peu de temps pour me kidnapper, pour avoir un moment rien qu'avec moi, qu'on puisse souffler un peu après les trois derniers jours qui n'ont été que pure folie, et qu'il vint a me dire que ce sera avec plaisir, cela ne pouvait me rendre plus satisfaire que ca. Enfin... J'aurais bien voulu conclure la soirée sur une même note que l'année dernière. Mais ce n'était clairement pas possible alors... Aussi satisfaire que je pouvais l'etre !
Une petite boite glissa innocemment jusqu'a moi alors que je savourais un morceau de gateau avec du glaçage dessus. « Encore un cadeau ? » Fis-je avec surprise. Parce que le gateau, les fleurs, le pyjama, et juste cette journée de tranquilité faisait déjà beaucoup pour moi. Je le regardais. Même s'il disais que je pouvais l'ouvrir quand je voulais, je sentais presque son regard me dire qu'il aimerait que je l'ouvre maintenant, qu'il sache s'il a fait un bon choix ou quoique ce soit du genre. Je céda, prenant la boite pour finalement l'ouvrir et découvrir un bracelet. Enfin... Ce que je croyais avant de remarquer qu'en fait, c'était une chaine de cheville. Toute mignonne, sobre, tout ce que j'aimais. « Elle est juste parfaite mon ange. » Et c'était bien vrai. Il devait bien savoir que je n'étais pas une fan inconditionnelle de bracelet, puisque cela me gênait plus qu'autre chose quand j'écrivais au travail. Et puis... Ca pourrait bien m'aider, car je m'étais fait une sorte de résolution. D'etre plus coquette, plus féminine pour mon homme -bon je m'étais dit qu'apres le mariage serait une bonne idée de date d'execution mais...- « Je le mettrais demain chéri, mais je la trouve superbe. » Je me pencha alors pour l'embrasser, puisque nous n'étions pas non plus a des kilomètres l'un de l'autre non plus et puis, ce n'était pas grand chose un baiser comparé à tout ce qu'il m'avait préparé non ? « Je t'aime beaucoup trop toi. Tu le sais ? »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Jeu 12 Juil - 14:40    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Assumant parfaitement le fait que je n’avais pas prévu qu’un seul présent à offrir à ma fiancée aujourd’hui, je décidai de ne pas en faire tout un cas non plus, me contentant d’hocher la tête quand elle me demanda confirmation que dans cette petite boîte se trouvait un autre cadeau à son attention. Et oui, peut-être celui-ci avait-il coûté plus cher que le reste, mais je voulais lui offrir un cadeau pour son anniversaire seulement, qui resterait, contrairement aux fleurs, contrairement au gâteau. Évidemment, il y avait toujours le pyjama, mais ça, je le voyais plus comme un présent pour son retour à la maison, pour lui montrer qu’elle pouvait prendre du temps pour elle et finalement se reposer. Je n’avais pas fait dans l’énorme non plus, sachant que si je lui avais offert un bijou brillant de mille feux, ça n’aurait pas servi à grand-chose, puisqu’elle n’en portait pas énormément. J’avais même hésité bien longtemps pour le bracelet, ayant finalement choisi une chaîne à la cheville, supposant - puisque je n’en portais pas - que ce ne serait pas encombrant, gênant ou quelque chose du genre. Mais après, ça n’avait été que ma supposition, encore fallait-il que celui-ci plaise vraiment à ma femme. Et pour ça, il me tardait de la voir l’ouvrir, un peu nerveux de voir si ça convenait. Heureusement pour moi, elle ne tarda pas à ouvrir la boîte, avoir une réaction plus que positive à la vue du bijou, ce qui fut bien suffisant pour me soulager et me faire plaisir, nullement embêté qu’elle ne veuille pas le porter maintenant. Ce fut avec un large sourire aux lèvres et un:  « Je suis content qu’elle te plaise, ma chérie. » que j’accueillis son commentaire, me taisant pile à temps pour accueillir ses lèvres sur les miennes, répondant à son baiser, le prolongeant même un petit instant, étant d’avis que nous n’en avions pas suffisamment échangé ces derniers jours. Après, les circonstances ne s’y étaient pas vraiment prêtées, mais il me faisait du bien de pouvoir le faire, ici et maintenant. Je ne la retins pas éternellement non plus, sachant bien que ce baiser ne serait pas le dernier, lui laissant l’opportunité de reprendre la parole. Je ne le regrettai pas, puisque ses mots m’allèrent droit au coeur, si bien que je ne pus rester silencieux à ceux-ci, me trouvant donc à dire:  « Et je t’aime tout autant. » Ayant terminé ma part de gâteau et ne comptant pas m’en prendre une seconde - puisque j’étais rassasié, puisque je voulais aussi le laisser à Amy, c’était le sien, après tout ! - je jugeai que je pouvais me lever, non pas pour m’éloigner de la table, mais bien pour m’approcher de ma fiancée, tirer une chaise tout près, et m’asseoir à ses côtés, sans aucune distance entre nous, sauf la distance raisonnable à adopter pour qu’elle mange sans m’assener un coup de coude ou quelque chose du genre. D’ailleurs, puisqu’elle, elle n’avait pas terminé, je ne me donnai pas le droit tout de suite de venir glisser ma main dans la sienne ou autre, me contentant de rester là, tout près, et lui dire:  « Merci de faire de moi l’homme le plus heureux qui soit… » C’était un peu cliché, mais je m’en moquais, puisque là, j’avais besoin, envie de lui dire, ou de lui redire, à quel point elle faisait mon bonheur, depuis que je l’avais rencontrée, et aujourd’hui, depuis un an de nouveau. Il y a un an, tout était bien différent, nous avions fait du chemin à grands pas depuis, et pourtant, je ne regrettais rien, puisque j’étais d’avis que cette année, malgré les soubresauts, avait été une des meilleures, si ce n’était pas la meilleure de toute ma vie.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

Contenu sponsorisé

Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» NTO' feat. Lucariello - Nuje Vulimme 'na Speranza (napolitain +traduction en italien)
» You, alive ? Haha. Ϟ feat. Eun Ae
» Un p'tit coup vite fait, bien fait [PV: Jessica StJames feat Yitzhak Anavim]
» Curiosity is a bad sin ! feat. Heath
» Robinson et l'indigène Ϟ feat. Eun Ae

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◊ I LOVE MIAMI ♥ :: « Miami et ses secrets » :: ⊱ Miami dans toute sa splendeur :: Miami Center :: Mercy Hospital-
Sauter vers:  
Nos chouchous du mois
Lexie Wilson
Mark Hunt
Liv Chapman
Tracy J. Baker
Fiches PUB
HTTP:// pub rpg design.
HTTP:// bazzart.