AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 

 Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Jeu 14 Juin - 12:03    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Je le laissa donc reprendre notre petite fille, étant donné que je lui avais demandé, profitant pour étirer mon bras. Luke était nettement plus à l'aise -en tout cas de mon point de vu- que moi. Je devais meme secouer le bras car je ne le sentais plus. Non pas qu'elle soit lourde au point de me couper la circulation, mais bien parce que je me mettais une grosse pression, telle que c'est mon cerveau qui ne répondait plus correctement. Mes yeux, eux, ne quittaient pas la scène, pour voir qu'en plus d'avoir réussi, il avait eu un petit cadeau en plus, le faisant rire. Et ça pour moi, c'était la plus belle vue que je pouvais avoir. La façon dont il sourit, c'était... Je ne dirais pas que c'était nouveau, mais cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas vu. C'était des petits détails que certains diraient futiles, mais c'était clairement important pour moi. Je pris un moment pour refermer ma blouse, c'était l'histoire de deux boutons, ce n'etait pas bien grave avant de rire légèrement « Heureusement que tu es toujours en uniforme. » Il déposa alors Charlotte de manière à ce qu'elle puisse s'endormir dans ses bras, ne partant pas pour courir se changer directement. Il avait la patience. C'était mignon. Je me souvins alors de mon sac, lui disant que, bien malgré tout, il me le faudrait avant qu'il parte. Je me fichais de quand, que ce soit même dix minutes ou meme cinq de son départ, mais il me le faudrait malgré tout, car il y avait des affaires tant pour ma personne, que pour notre fille pour la vêtir jusqu'a sa sortie. Il me fit une proposition. Proposition que je ne pouvais decemment pas refuser au vue de mon estomac qui, après l'effort que j'avais donné, criait famine. « Ca ne me dérangerait pas. Loin de là même. » Bon je n'allais pas le virer a grand coup de pompe -que je n'avais même pas- mais plus vite il partait, plus vite il revenait pour profiter de ce temps qu'il avait gagné en notre compagnie, et ce temps qu'il me fallait apprécier et profiter, en sachant qu'une nuit sans lui c'était beaucoup trop dur pour moi. J'étais pire qu'un enfant n'ayant pas son doudou. « Mais faudra que tu te changes en premier lieu dans ton plan. Que tu paraisses... Plus... Papa qu'infirmier aussi. » Non pas que je ne l'aimais pas comme ça, même si la tenue n'avait rien de sexy, ça offrait un certain charme malgré tout. Je me disais que lorsqu'il partirait, je pourrais en profiter pour le doucher, de manière courte, a peine trois minutes -les douches chrono où je me lave sans profiter, je connaissais bien avant- pour ne pas rester toute sale, enfin, avec la sueur et autre... « Elle est toute calme contre toi... » Ce n'était qu'un constat, mignon pour tout avouer. Je la voyais s'endormir paisiblement. Elle savait surement que Papa était là pour elle, qu'elle n'avait aucun besoin de s'inquieter et qu'elle pouvait simplement s'endormir après un bon repas et un petit câlin.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Jeu 14 Juin - 13:45    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Heureusement que j’étais en uniforme, en effet. Je n’aurais pas su dire mieux, même si en réalité, je venais, en quelques sortes, de m’en rendre compte. Pendant tout l’accouchement, je m’étais oublié. J’avais oublié que j’étais encore vêtu de ma tenue de travail, j’avais oublié ma faim, j’avais même oublié mon stress par moments, toute mon attention étant dirigée vers le travail de ma fiancée. Doucement, mais sûrement, je reprenais le dessus, je retrouvais un certain contact avec la réalité, même si c’était parsemé de moments qui me faisaient oublier ce monde extérieur, me ramenant dans un cocon douillet avec les deux femmes de ma vie, que je me devais de protéger, desquelles je devais prendre soin. Est-ce que je m’y prenais bien ? Je faisais mon mieux, en tout cas. Comme là, avec Charlotte, ce n’était pas parfait, je savais bien que j’étais trop prudent, pas mal plus qu’à la normale en tout cas. Mais je ne lui faisais pas mal, et honnêtement, c’était tout ce que je demandais. Avec le temps, j’étais persuadé qu’Amy comme moi saurions nous y prendre un peu plus aisément avec elle, et je ne m’en inquiétais même pas, puisque nous apprenions tous à nous connaître en ce moment, si je pouvais le dire ainsi. Voilà pourquoi je ne m’en étais pas trop fait quand Amy m’avait dit que son bras lui faisait mal, même si, dans le cas où ça se répétait, je le gardais en tête, et j’interviendrais au besoin. Là, tout de suite, ce n’était plus tant la priorité, cette dernière étant devenu le fait de manger, tant pour moi que pour Amy, puisque nous avions droit à notre tour, nous aussi, quand même. Content de voir que le plan que je lui proposais lui convenait, je souris doucement, mais ce ne fut rien comparativement à l’air à la fois amusé, brillant et ravi que je lui servis à son nouveau commentaire, me rappelant que j’allais devoir me changer. Ce que je retins le plus de celui-ci toutefois, ce fut le fait qu’elle vienne dire que je devais avoir l’air plus « papa ». Ce n’était pas la première fois que le terme était utilisé, par moi ou par elle, et pourtant, c’était la première fois que j’en prenais vraiment conscience, d’où ce sourire, d’où cette sensation toute drôle qui me donnait encore l’impression d’être sur un petit nuage, là, comme ça, avec ma fille dans mes bras. Mais bien rapidement, je m’efforçai de reprendre le dessus, pour acquiescer plus normalement, et répondre:  « J’ai de quoi me changer dans les vestiaires. » En effet, je gardais toujours dans mon casier un jean et un t-shirt, juste au cas où il y avait une sortie imprévue directement après le boulot, ou bien, dans le cas où Amy venait à être admise à l’hôpital pendant mon service, comme c’était finalement arrivé. Mais pour aller effectivement me changer, encore faudrait-il que je trouve le courage de déposer Charlotte, soit dans les bras de sa mère ou dans le petit berceau qui avait été préparé pour elle, puis apporté lors de la dernière visite de l’infirmière, et là, je ne l’avais pas vraiment, et je l’eus encore moins suite au propos de ma fiancée, qui fit en sorte que je la regardai, regardai Charlotte plus attentivement, avant de sourire doucement. Et au final, d’une voix plus basse, je me décidai à confier ce que j’avais pensé quelques instants plus tôt, soit:  « Elle me fait penser à quelqu’un qui aime bien que je la prenne dans ses bras, elle aussi. », ajoutant aux dires un petit air taquin, mais aussi heureux, pour lui montrer que je parlais d’elle, et que ça me plaisait bien. Je ne pouvais pas tant pousser la comparaison, puisque clairement, Amy se posait contre moi de façon bien différente, même si quelque chose me disait que ce ne serait peut-être pas la seule façon que Charlotte allait se montrer tranquille contre moi, bien que je ne me voyais pas trop essayer en cet instant précis. Reportant mon attention sur la petite boule d’amour qui était calée dans mes bras, lorsque je devinai que peu de choses pourraient perturber son sommeil désormais, je relevai la tête, reprenant là où j’avais laissé la discussion, demandant à ma fiancée:  « Tu veux manger quoi ? Je peux aller à la cantine de l’hôpital, mais il y a aussi des restaurants pour emporter non loin. » Bon, dans les deux cas, ce n’était pas nécessairement de la nourriture de qualité, mais si quelque chose pouvait lui faire plaisir, alors j’irais lui chercher, c’était certain. Après m’être changé, bien sûr, mais aussi, après m’être départi de notre petite princesse, bien que cette dernière partie me brisait un peu le coeur, au vu de comment elle paraissait bien comme ça, et au vu de comment moi, j’étais bien avec elle. Mais sachant que c’était temporaire, que je la retrouverais bientôt, et que d’ici quelques jours, nous l’aurions tout à nous à la maison, je parvins à demander:  « Tu veux que je te la laisse, ou je la dépose dans son lit ? », préférant poser la question avant d’assumer l’un ou l’autre et au final, avoir une chance sur deux de ne pas m’y prendre convenablement.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Jeu 14 Juin - 18:26    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Heureusement qu'il avait de quoi se changer. J'espérais bien qu'il n'ait pas a faire tout le trajet entre la maison et l'hopital pour ça, puis, je savais bien que mon homme était quelqu'un de prévenant, alors cela m'aurait surprise du contraire tout compte fait. J'étais attendrie par le fait que notre petite princesse semblait bien, super confortable dans les bras de Luke, comme si rien ne pouvait la perturber. Le constatant, je me mis à rire doucement, comme si j'avais peur de la réveiller, alors qu'il faisait allusion à moi. Je n'y peux rien moi, je suis très câline de base, et encore plus avec ma tendre moitié. Alors oui, sur le coup, il y avait déjà un point commun entre nous deux. Mais je réfléchis alors, bien que ma réflexion fut bien rapide : « Oh non pas la cantine... » Je ne dis pas que c'est mauvais, loin de là -même si je suis pas très fan- mais là j'avais envie de pas mal de chose, sauf de ça en réalité. Par contre, je le laissais gérer quoi prendre. De toute manière, il me connaissait bien donc je lui faisais toute confiance sur le coup, et sur le fait qu'il reviendrait bientot. « Tu peux la mettre au lit. Je pense qu'elle ne va pas se réveiller facilement. Je vais en profiter pour me rafraichir... » Et évidemment, je tentais de le faire rapidement. Je laissa Luke mettre son petit trésor dans son lit, avant de lui montrer que les clefs de ma voiture étaient sur la petite table, pour qu'il n'est pas à les chercher. « Ma voiture est toujours dans le même coin où je me gare normalement. » Comme ça au moins, il ne serait pas perdu à chercher ma Regal pendant un petit temps, surtout que j'imaginais que mon beau brun voulait ne pas nous quitter trop longtemps en soit, alors inutile de perdre plus de temps comme ça. Après son départ -quelque peu douloureux même si je savais que ce ne serait pas très long- je surveilla d'abord la petite, qui dormait à poing fermé puis je me décida à tenter de me lever. Ce fut bien compliqué. Comme je l'avais prédit, je n'avais pas grande force mais ce fut suffisant pour aller jusqu'a la salle de bain, que je laissa ouverte au cas où. Je me doucha quelques minutes, me frottant puis me séchant rapidement. Je retourna dans la chambre, refaisant a peu près correctement le lit. Mais je succomba à l'envie de prendre Charlotte, m'installant dans le lit avec, en la regardant dormir doucement. J'etais moins tendue. Les effets de la douche ? Surement, mais aussi le fait qu'elle soit si calme pour le moment, qu'elle ne remuait meme pas, tout simplement endormie. « Tu t'es fais attendre durant plusieurs jours ma toute belle et maintenant tu dors tranquille. Tu te gênes pas dis donc. » Fis-je en frottant sa joue, mais elle restait toute bien, toute tranquille. Alors, moi aussi, durant ce petit temps, je m'autorisa a prendre du repos, fermant les yeux en adoptant une respiration bien plus lente.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Jeu 14 Juin - 19:23    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Je ne pouvais pas en vouloir à Amy de refuser de manger quelque chose provenant de la cantine de l’hôpital. Moi-même, à choisir, je n’irais pas prendre quoi que ce soit venant de là, même si parfois, pour me sustenter vite fait, c’était suffisant. Mais après, elle ne vint pas me proposer quoi que ce soit de précis. Pour ça non plus, je ne saurais lui en vouloir, puisqu’elle ne connaissait pas les environs de l’hôpital comme moi je les connaissais. Elle était venue quelques fois pour des raisons professionnelles, mais moi, j’y passais des journées entières, plusieurs fois par semaine, donc c’était loin d’être la même chose. Refusant d’insister, je me dis que j’allais faire comme je pouvais, me contentant de simplement acquiescer, et passer au détail suivant, soit pour savoir ce que j’allais faire concernant notre fille. Rapidement, j’eus une réponse, bien claire, justifiée qui plus est, à laquelle je ne pouvais m’opposer. Même qu’en fait, ce n’était pas une mauvaise idée; Charlotte était tranquille, elle avait bu, elle mettrait peut-être un petit moment à digérer et réclamer de l’attention pour que sa couche soit changée. Et puis, il y avait toujours le personnel qui passait par là pour jeter un oeil. Acquiesçant d’un hochement de tête, je m’approchai donc du petit lit, et en délicatesse, j’y posai notre petit ange. Elle émit un bruit à mi-chemin entre un grognement et un geignement, mais elle ne protesta pas davantage, et je n’étais pas tout à fait certain que le fait que je sois venu déposer un tout petit baiser sur le bout de son nez soit venu aider à la calmer complètement. Mon coeur se brisant un peu à l’idée de la laisser, même si c’était pour la bonne cause, même si ce n’était pas pour longtemps, je pris mon courage à deux mains, attrapai les clés de voiture de ma fiancée, écoutant attentivement ses consignes. J’aurais pu partir comme ça, mais à la place, je préférai m’approcher, promettre:  « Je ferai vite, promis. » avant d’embrasser ma fiancée tendrement, plus longuement que précédemment, puisque là, je pouvais me le permettre un peu plus. Je lui fis encore quelques bisous, sur la joue, sur le front, et ensuite, je me décalai, pour finalement quitter la chambre. Mon premier arrêt fut de me rendre dans le vestiaires des employés, afin de me changer. J’en profitai aussi pour passer mon uniforme sous l’eau, histoire de retirer le surplus laissé par Charlotte dessus, afin que ce ne soit pas un gâchis à nettoyer par la suite. Je décidai, au final, de prendre toutes mes affaires, m’évitant un détour à la fin de la soirée. Je me rendis ensuite dehors, trouvant rapidement la voiture de ma fiancée dans le parking de l’hôpital. Je laissai le tout dans le coffre, repérant le sac, que je pris pour le balancer sur mon épaule. Je fis ensuite un dernier arrêt dans un restaurant de type restauration rapide. Rien de bien sain, mais de quoi bon pour le moral, qui, je l’espérais, allait plaire à la femme de ma vie. J’y entrai, content de voir qu’il n’y avait plus tant de monde, et je commandai des hamburgers pour elle et moi, ainsi que des frites, et un petit dessert pour lui faire plaisir. Je payai le tout, attrapai le sac bien rempli une fois qu’il fut prêt, et sans attendre, je traversai de nouveau la rue pour retourner sur mon lieu de travail. Connaissant l’endroit par coeur, j’arrivai rapidement à la chambre, pour y trouver ma fiancée et notre fille, toutes les deux blotties l’une contre l’autre, à se reposer tranquillement. Je m’arrêtai un bref instant dans l’embrasure de la porte, pour admirer cette vue, magnifique, touchante. Et au final, ce fut moi qui succombai à l’envie de prendre une photo. Discrètement, je sortis mon portable, et je la pris, rapidement, avant de le ranger dans ma poche, m’approcher pour revenir au chevet des deux femmes de ma vie. À Amy, je fis un doux baiser sur sa tempe, et je chuchotai discrètement:  « Vous êtes si belles comme ça, toutes les deux… » Et sans mentionner que je rapportais le tout, je posai le sac avec les affaires de ma femme au sol, et finalement, le sac avec notre repas de grande gastronomie - pas vraiment - sur la petite table à roulettes qui venait avec le lit d’hôpital, refusant toutefois de quitter des yeux les deux plus belles femmes du monde.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Sam 16 Juin - 17:13    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Je ne sais pas réellement combien de temps je fus là, en train de fermer les yeux, espérant simplement que ce n'était pas si long, je n'entendis même pas le léger bruit venir de la porte, ni même le son significatif du téléphone de mon homme. J'étais soit trop crevée pour le remarquer, étant dans ma petite bulle de repos, en totale méditation, soit, j'avais tellement l'habitude de ce bruit qu'il était passé à mon oreille l'air de rien, sans que je n'y fasse réellement attention. Les deux étaient tout à fait plausibles. Ce ne fut qu'au moment où je sentis un baiser sur ma tempe que je réalisa que cela devait être Luke qui était revenu, me faisant sourire avec ses paroles. « On le fait pas exprès d'être belle pourtant... » Fis-je en venant tout doucement ouvrir les yeux, sans me presser de trop. Charlotte geignit un peu en sentant que je m'étais "réveillé" de notre petite pause, sentant surement ma respiration redevenir correcte et pas lente, bien que cela ne la réveilla pas vraiment. « Ca a été ? Même si ce n'était pas très long. » Je souriais un peu, voulant quand même me renseigner pour savoir si cela avait été pénible pour lui ou pas. En espérant bien évidemment que cela avait été. Je vis le sac que j'avais laissé dans ma voiture par terre dans la chambre, je pourrais me changer demain ! Amen ! Enfin... Je vis surtout le sac de fast-food sur la petite table. Aaah la tentation était grande, et de toute manière, je savais que j'allais y succomber. Beaucoup de calories, alors que bientot je devrais débuter mon opération perdre du poids. Mmmh... Bon c'est pas grave, puis je meurs de faim ! Je gardais notre fille blottie contre moi d'un bras, tandis que je me redressais. « Tu es vraiment le plus attentionné et le plus parfait des hommes ! » Apporter des burgers et des frites y suffisait ? Bien sur ! Y'en fallait pas beaucoup pour une Amy fatiguée et surtout morte de faim. Je le laissa sortir le tout du sac en l'aidant un peu, disposant tout sur la petite table. Nous allions bien mangé car il est vrai que Luke non plus n'avait pas mangé, et pourtant ce midi je l'avait poussé à aller chercher un petit truc, quitte a seulement grignoter, mais il n'avait pas voulut sortir de la pièce et cela n'avait pas été plus mal puisque l'on s'était rassurer l'un l'autre. Nous attaquâmes le repas, m'attaquant plutot d'abord aux frites, plus facile d'en manger avec une dormeuse dans les bras. « Bon appétit mon ange. »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Sam 16 Juin - 17:56    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

C’était bien ce qui me rendait si faible; elles n’avaient pas à faire exprès, elles n’avaient pas à faire quoi que ce soit pour me faire fondre doucement, à chaque fois. Inutile de dire que lorsqu’Amy se décidait à jouer de ses charmes pour me rendre faible, pour obtenir ce qu’elle voulait, ce n’était pas bien long que je venais à flancher et lui donner tout ce qu’elle souhaitait. Et j’étais persuadé que ce serait de même avec Charlotte. Non, en fait, j’étais certain que ce l’était déjà; dès l’instant où je l’avais prise dans mes bras, j’avais compris que même lorsqu’elle serait grande, elle resterait ma petite princesse, celle que je voulais protéger, rendre heureuse à tout instant de sa vie, comme sa maman. N’osant pas faire une telle confession à cet instant précis, surtout que ce n’était pas un secret, mais bien une évidence, je jugeai plus approprié de répondre à la question de ma fiancée, d’abord d’un hochement de tête, d’un sourire en coin amusé à son commentaire, et ensuite en disant : « Ça a été oui. J’ai même eu le temps de rincer mon uniforme un peu. » Bien sûr, il allait passer à la machine à laver une fois à la maison, mais ça, ce n’était pas pour tout de suite. En fait, même si ce n’était que demain, ce ne serait pas la fin du monde, même si, malheureusement, je ne pourrais rester toute la nuit, bien que ce ne soit pas l’envie qui manquait. Mais bien sûr, j’allais rester, profiter de ce temps que j’avais avec les deux femmes de ma vie, aussi bien que possible, à commencer par partager un repas avec ma fiancée, repas qui, apparemment, lui plaisait encore plus que je ne l’aurais imaginé dans un premier temps, m’arrachant un petit rire, que je ne voulus pas trop bruyant, histoire de ne pas perturber le sommeil de notre petite fille, qui avait déjà râlé quelque peu au moment où Amy s’était réveillée, sans toutefois faire plus de remous. Autant ne pas prendre le risque qu’elle en fasse davantage. Et puis, je n’avais pas besoin d’en faire, d’en dire davantage, simplement heureux de voir que j’avais su faire son bonheur, même si j’avais, en quelques sortes, pris un risque en allant prendre ce type de repas au restaurant. Me doutant bien que ma douce voudrait l’attaquer rapidement – et moi aussi pour tout dire – je lui vins en aide pour répartir le tout sur la table, plaçant non loin d’elle le burger qui lui appartenait, prenant le mien, et lui répondant : « À toi aussi, mon amour. » Contrairement à ma fiancée toutefois, j’attaquai tout de suite le sandwich bien calorique, mais qui était fort apprécié à cet instant précis. J’en pris quelques bouchées, encore plus affamé que je ne l’aurais imaginé dans un premier temps, avant de finalement prendre une frite dans le contenant, prenant conscience pleinement de la situation de ma future épouse, qui avait une main occupée à tenir notre fille contre elle. C’était adorable, le fait qu’elle ne songeait même pas à la lâcher, mais pour manger ? Peut-être pas l’idéal. Mais trouvant bien inapproprié de lui proposer de la remettre dans son lit, voire même de la reprendre dans mes bras quand j’aurai fini mon hamburger, je décidai de faire de la situation quelque chose de plus mignon, venant à dire : « C’est agréable de l’avoir tout contre soi, n’est-ce pas ? » Et puis, ce n’était pas comme si c’était une plaisanterie; j’avais eu beau la tenir dans mes bras que quelques minutes en tout et partout, il n’en demeurait pas moins que j’avais déjà ressenti l’effet apaisant que cela provoquait. Et même si je me doutais que ce serait difficile de le reproduire dans les prochains jours, dès que ce serait possible, il était évident que je ne saurais m’en priver.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Dim 17 Juin - 15:27    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Même si je devais savoir que tout avait bien était du côté de Luke, le fait qu'il me le confirme lui même fut d'autant plus rassurant. Certes je n'étais nullement une mère poule avec lui, je ne le couvais pas du tout, mais cela ne m'empêchait pas de me retrouver légèrement inquiète lorsqu'il sortait seul. Pourquoi ? Ca, je n'en savais rien en fait, c'était un sentiment. Pas de là me faire paniquer ou quoique ce soit du genre mais dans un coin de ma tete, cela me travaillait toujours un tant soit peu. Puis le repas fut là, et je commença donc à manger avec méthodologie, me disant que les aliments que je pouvais manger à une main seraient certainement les premiers à y passer et de ce fait, les frites ne firent pas long feu avec moi. Mangeant alors toujours tranquillement. C'était le vice incarné le fast food. Mais quoiqu'il en soit, j'étais décidé à ce qu'après tout ça, je fasse du sport et que je mange sainement afin de perdre tout ce que j'avais pris avec Charlotte. Bon je n'avais pas franchement explosé la balance donc deux mois, ca devrait etre franchement possible pour arriver à mes fins. Tandis que je réfléchissais à mon plan d'attaque pour plus tard, Luke vint me poser une question à laquelle je souria longuement. J'acquiesça même avant même de parler. « C'est agréable quand elle dort. Mais je t'avoue que je n'ai jamais été aussi stressé de ma vie quand elle buvait. J'avais peur qu'elle ne soit pas à l'aise. » Surtout que les bébés n'ont pas réellement le pouvoir de parler encore, leur seul moyen de montrer leur inconfort est de pleurer, et franchement je pense que j'aurais été terriblement mal si elle avait commencé à pleurer davantage que lorsqu'elle avait faim. « Par contre ma petite puce tu empêche maman de manger... » Je me mis en tailleur, rabattant un peu la couverture pour la caler entre et faire qu'elle avait quelque chose autour d'elle. Je pris du temps à voir si jamais elle gigotait, qu'elle montrait un certain ennui à être positionner dans le lit, devant moi ainsi, mais apparemment non. Et grace à ça je pus continuer mon repas en venant à dire à Luke : « Tu m'as beaucoup aidé pou Charlotte. Enfin... La manière dont tu étais présent m'a encourager et je ne me suis pas sentie seule. » J'avais franchement de la chance d'avoir un homme comme ça. Je l'aimais énormément pour tout ce qu'il m'apportait et tout ce qu'il faisait. Je finis alors tranquillement mon plat, me sentant bien, mieux en tout cas qu'avant, c'était une certitude. Mais pas le droit au répit, qu'a peine notre petite vint à pleurer longuement.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Dim 17 Juin - 15:53    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Bien que le stress de ma fiancée soit compréhensible et normal, compte tenu que c’était la première fois qu’elle donnait le sein à notre fille, il n’en demeurait pas moins que je ne pouvais pas être totalement serein en l’écoutant parler. Pourquoi ? Parce que c’était comme ça. Parce que lorsque je savais qu’elle était inconfortable, embêtée, triste de quelconque façon, je ne pouvais pas être totalement à l’aise. Et du coup, d’instinct, je ressentais le besoin de la rassurer, même si parfois, j’étais mal placé pour le faire. Oui, je travaillais dans le département, oui, je savais comment les femmes devaient s’y prendre, mais je n’en étais pas une, et je n’avais jamais vécu de telle expérience. Et pourtant, je me trouvai à dire:  « Vous apprenez tout juste à vous connaître… » Je ne partis toutefois pas dans de longues explications, m’arrêtant là, sachant que mes propos laissaient certainement sous-entendre que ç’allait s’améliorer d’une façon ou d’une autre à un moment, et que la même serait probablement pour moi, pour nous deux. Peut-être aurais-je pu lui avouer que moi-même, quand je l’avais prise dans mes bras, quand je lui avais fait faire son rot, j’étais tendu également, mais je n’en eus pas la chance, ma douce choisissant de s’adresser à notre fille, la déplaçant pour avoir les mains libres et ainsi, continuer de manger. Elle s’y prenait bien, et Charlotte ne sembla pas embêtée un instant, continuant de dormir paisiblement, tandis que nous deux, nous mangions tranquillement. Et je n’allais pas le nier, sans dénigrer qui ou quoi que ce soit; ce moment, je l’appréciais. C’était le premier que nous pouvions vraiment nous permettre, tous les deux, de façon plus posée, plus normale, après la folie de la journée. Et même s’il ne durait que quelques minutes, il était agréable. Il le devint encore plus quand Amy reprit la parole, pour me tenir ces mots qui me touchèrent grandement, d’où le sourire émotif que je lui servis. Ne pouvant laisser le propos en suspens, même si mon visage devait certainement beaucoup parler de lui-même, je lui dis:  « Tant mieux… C’était tout ce que je souhaitais… » Enfin, en ce qui concernait ma participation à l’accouchement de ma future épouse, dans le sens où je me serais senti bien triste et surtout coupable si j’avais été trop passif et si je ne lui étais pas venu en aide comme je le pouvais, même si sommes toutes, je n’en avais pas fait tant. Enfin, je me disais que ce que j’avais fait, c’était normal, et je ne me serais clairement pas vu agir autrement. Pris d’un élan d’affection, profitant du fait que j’avais terminé mon repas et Amy aussi, je voulus me pencher sur elle pour l’embrasser, mais à peine eussè-je le temps de joindre mes lèvres aux siennes que Charlotte se fit entendre, commençant à pleurer, apparemment embêtée. Crise de jalousie ? Ça semblait être plus que ça, puisqu’elle ne cessait pas. Au vu de l’heure qu’il était, tout portait à croire que:  « Peut-être sa couche a besoin d’être changée… » Ce serait logique après tout, vu le temps qui était passé après son premier repas. Enfin, l’hypothèse ne venait pas changer le fait qu’entendre notre fille pleurer n’était pas des plus agréables, des plus réconfortants, d’où le fait que je la regardai, glissant mon pouce sur sa petite main, disant:  « Mais non princesse… Ne sois pas jalouse, on va s’occuper de toi… » Ne m’attardant toutefois pas trop longtemps, je tournai la tête vers Amy, lui demandant:  « Tu veux que je m’en occupe ? Je pourrais aussi lui enfiler un petit pyjama qui se trouve dans le sac en même temps. » Parce que la couverture, c’était bien mignon, mais en même temps, ce serait plus agréable pour tout le monde si elle portait un véritable vêtement. Après, si on marchait selon ce plan, je ne pourrais pas vraiment choisir dans le sac. À moins que les rôles soient inversés, mais ça, c’était à Amy de le décider.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Lun 18 Juin - 19:00    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

J'avais décidé de me confier sur ce stress que j'avais eu lorsqu'elle était éveillé. Que j'avais peur qu'elle ne se sente pas assez à l'aise, que je lui fasse mal sans le faire exprès -évidemment-. J'en étais mal à l'aise moi même. Et pour tout avouer, ses propos ne me consolèrent pas vraiment en fait. C'était difficile à expliquer mais je n'y trouvais pas de bonne explication en soit. « Si tu le dis. » Parce que je l'avais gardé des mois avec moi. Et nous avions un petit lien, j'avais eu mes petites astuces pour la calmer lorsqu'elle gigotait trop, je savais que quand je fredonnais en préparant mon petit déjeuner elle se réveillait à se moment. Mais ce ne serait plus le cas, et tout ça, c'était bizarre. La condition changeait, et nous devions changer en même temps. Pour moi, même si je faisais semblant de ne pas tant m'en faire, je trouvais ça particulièrement difficile. Par contre, je ne m'empêcha pas à mon tour de rassurer Luke, mais sur un autre sujet, soit, sur le fait qu'il fut autant présent, autant que j'en avait eu le besoin déjà, et ça, c'était énorme. Je finissais mon repas tranquillement, prenant une des serviettes livrés avec le sac pour m'essuyer les mains. Je penchais alors la tête afin de l'embrasser, mais bien vite, nous fûmes interrompus par la petite chérie qui pleurait. Je le regardais dire qu'elle pouvait etre jalouse qu'on ne s'occupe pas directement d'elle. Je me mis à rire. Pour le moment, tout ce que je voyais, c'est que notre attention était tourné vers elle, alors pas de quoi nous faire une crise de jalousie. J'acquiesca à la question de Luke, surement en avait-il l'envie. En tout cas, la question ne venait nullement avec un soupir d'obligation alors... « Ca me va. Comme ça, pendant ce temps, je débarrasse tout ce qu'il y a à jeter. » Travail d'équipe en somme ! Je le laissais donc partir, lui disant de prendre le sac en entier pour ne pas a se casser la tête à farfouiller dedans maintenant tandis que moi, je prenais tout ce qui était vide le mettant dans le sac en papier qui ferai office de poubelle de table. C'était bien pratique pour ne pas en mettre partout. Et maintenant, j'aspirais à voir Luke revenir avec la petite princesse dans son pyjama, qui ne serait plus autant entravée par la couverture, lui laissant se mouvoir tout doucement. Mais encore une fois, avant ça, je refis le lit, je sais pas, j'aimais pas le voir défait. Un toc ? Surement ici, pour dire de me focaliser sur autre chose que le fait que je dois rester quelques jours à l'hopital.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Lun 18 Juin - 19:55    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Je compris à la réponse de ma fiancée que je ne m’y étais peut-être pas pris du mieux que je pouvais pour la réconforter, et pour tout dire, je n’en étais pas nécessairement fier. Après, il fallait dire que mon propos avait été maladroit, et certainement peu assuré, donc je devais m’y en attendre, même si pour sûr, j’aurais préféré de loin avoir les mots pour voir un sourire apparaître sur son visage, me faisant comprendre que son stress était passé, ou moins présent, au minimum. Était-ce trop tard pour me rattraper ? Peut-être, un peu, et ça m’embêtait légèrement. Toutefois, je ne me vis pas complètement abandonner l’affaire non plus, gardant dans un coin de ma tête que si je la voyais tendue de nouveau, j’allais intervenir, j’allais la rassurer, lui venir en aide. Bref, j’allais faire ce que je jugeais approprié pour l’aider du mieux possible, pour être présent pour elle, comme j’avais toujours voulu l’être, y compris pendant son accouchement. Ça au moins, j’avais su y arriver à peu près convenablement, comme elle m’en rassura, pour mon plus grand soulagement, et mon bonheur aussi. Pour ça, j’aurais voulu la gratifier davantage, mais je n’en eus pas le temps, puisque notre princesse demanda notre attention. Ses besoins essentiels n’étant probablement pas comblés pour le coup, je vins à suggérer de m’occuper de voir si sa couche avait besoin d’être changée, puis lui enfiler une tenue plus appropriée pour le coup, ce que ma fiancée approuva tout de suite, souhaitant se mettre à la tâche également de son côté. Ne pouvant lui en empêcher, j’hochai la tête, puis je me penchai d’abord pour prendre le sac - heureusement qu’Amy me l’avait mentionné avant, sinon j’aurais été un peu moins confortable - puis ensuite pour prendre notre fille dans mes bras, doucement, en prenant évidemment soin de tenir sa petite tête. À défaut d’avoir une table à langer dans la chambre - ce qui aurait été fort pratique - je me rendis dans la salle d’examen, déserte à cette heure-ci. Je déposai Charlotte sur la table, lui retirant sa couverture, ce qui ne lui plut pas tout de suite, d’où sa protestation plus forte que précédemment. Afin de la rassurer, je tentai de la calmer, par des sons rassurants, par des paroles, tout et rien. Je lui disais que c’était pour aller mieux après, je lui disais qu’elle serait jolie comme tout, que nous allions retrouver sa maman par la suite. Bref, je continuais de lui parler, afin de tenter de capter son attention, tandis que je changeais sa couche, dans la plus grande délicatesse, craignant tant de lui faire mal. Maintenant plus que jamais, je comprenais le stress qu’Amy avait pu ressentir en lui donnant le sein précédemment. Le moment de lui enfiler le pyjama ne fut pas mieux. N’aimant pas avoir froid comme en ce moment, elle se mit à gesticuler davantage, rendant la tâche un peu plus difficile, à un tel point que ce fut d’un ton presque suppliant que je lui demandai:  « Je t’en prie, ma puce… Papa a presque terminé… » Le tissu que je passai sur elle sembla la calmer quelque peu, et au final, je parvins à boutonner le pyjama blanc aux petits détails roses, délicat, approprié, je pensais. Une fois que j’eus terminé, je la repris dans mes bras, et le sac de nouveau sur mon épaule, nous retournâmes dans la chambre. Cette fois-ci, je fis mon entrée en m’adressant directement à ma fiancée, lui disant:  « Mademoiselle a du caractère. Elle n’aime pas avoir froid, elle grouille, et elle adore avoir de l’attention. » Est-ce que ça m’embêtait ? Pas le moins du monde, d’où le fait que je disais cela avec un sourire aux lèvres. Et puis, ce n’était pas comme si c’était nouveau, dans le sens où elle était un peu comme ça déjà lorsqu’elle était dans le ventre de sa maman. Au final, peut-être ce ne serait pas si difficile, d’apprendre à la connaître, j’avais envie de croire, j’espérais en tout cas. En attendant de voir, je revins m'installer sur la chaise, posant le sac au sol, gardant Charlotte calée dans mon bras, de sorte à ce qu'elle puisse regarder sa maman, de ses yeux bleus qui s'étaient ouverts de nouveau, cette fois-ci pour fixer Amy, un peu comme elle l'avait fait avec moi précédemment.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mar 19 Juin - 19:25    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Je nettoyais alors le tout, mettant le sac où il y avait tout nos déchets dans un coin en me disant que je le jetterai plus tard. Je refaisais mon lit et m'y installais, assise en tout cas, en regardant un peu la chambre plus en détails. Fallait bien que je m'y habitue, je vais y dormir quelques temps. Pas trop, heureusement pour moi au vue de mon angoisse pour ce genre d'endroit trop... Lumineux en pleine journée. Enfin... La lumière n'est pas dérangeante mais tout le temps... Aargh je m'enfonce bien là... Bref. J'aurais peut etre du penser à prendre mon téléphone avant que Luke embarque le sac. Comme ça j'aurais quand même pu donner davantage de nouvelles à mon frère par exemple... Mais apparemment, je n'arrivais pas à poser ma tete deux minutes au même endroit pour dire de faire quelque chose d'a peu près censé. Non même si je semblais avoir deux minutes pour moi, je ne les voyais pas, je n'en profitais pas. Et pourtant je pourrais. C'était étrange a dire mais le fait que ce soit Luke, là, maintenant, qui soit avec notre bébé me rassurait plus que si ca avait été moi. C'est un peu comme si je repartais à mon état initial, et c'était horrible comme sensation. Cet état que j'avais eu en apprenant que j'étais enceinte. Cette terrible pensée qui était que je ne voulais simplement pas faire de mal à Luke et que de ce fait, je n'allais rien faire qui pouvait nuire a ce petit être qui est devenu par la suite Charlotte. Je m'étais sentis liée à elle et maintenant paf. Je ne ressentais que peu de chose. Et je réfléchissais à trop de choses en même temps d'ailleurs. Tant que je n'entendis pas la porte se rouvrir, ne m'apercevant de leur présence que lorsque Luke vint à dire que notre fille avait du caractère et qu'elle n'aimait pas avoir froid : « Moi je connais une bonne méthode pour ne plus avoir froid comme maman. C'est rester tout contre papa. » Et ca devrait bien marché je suppose. Si Luke avait un effet apaisant sur moi, j'étais certaine qu'il l'aurait pour Charlotte. D'ailleurs la petite princesse me regardait de ses grands yeux bleus tout ouvert. Je me mis à sourire doucement. Peut etre elle me jugeait. Ou simplement elle décrivait mes traits pour la première fois, se disant que c'était moi, la folle qui avant de devoir resté allongé, prenait de longue douche en chantant fort, tant que cela la réveillait. Je sais pas... « Et d'ici trois jours on est a la maison... » Fis-je pensive, ne sachant comment cela allait donner.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mar 19 Juin - 20:43    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Ce fut avec un brin d’amusement que j’accueillis le commentaire de ma fiancée, que je trouvais mignon comme tout, et auquel je ne pus m’empêcher de répondre:  « Ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre. » Et ça, je le disais tant pour Charlotte que pour Amy. Il était difficile de croire qu’avant de rencontrer ma future épouse, je n’avais rien de bien câlin. Je ne craignais pas le contact humain, mais je ne le cherchais pas désespérément pour autant. Et maintenant, une soirée sans passer du temps avec ma fiancée dans mes bras, ce n’était pas une soirée complète. Et si Charlotte avait le malheur d’être ne serait-ce un peu comme sa maman, alors pour sûr, je ne me ferais pas prier de la prendre dans mes bras, elle aussi. Évidemment, ça ne me rendait pas complètement à l’aise en ce moment, mais j’avais envie de croire, espérer que j’allais m’y faire. Tant et aussi longtemps qu’elle ne grimaçait ou ne pleurait pas, ça convenait, je pensais, je supposais. D’humeur optimiste, je me disais que nous aurions du temps pour s’ajuster, à sa présence, à tout ce qui l’entourait, et pas seulement à l’hôpital, mais aussi, et surtout à la maison. Honnêtement, je ne voyais pas ça comme une corvée, même si je savais bien que ce ne serait peut-être pas toujours facile, mais Amy, elle, ne semblait pas de cet avis. Ce qui m’avait mis la puce à l’oreille, c’était le ton un peu plus grave, voire résigné qu’elle avait emprunté pour me faire part de sa réflexion. Donc au final, plutôt que de sourire et lui dire que ce serait bien, lui rappeler que ç’allait tomber tout pile pour son anniversaire, qu’elle n’aurait pas à souligner à l’hôpital - parce qu’en voyant que Charlotte avait du retard, moi aussi, j’avais prié pour que ce ne soit pas trop, pour ça surtout - je fronçai les sourcils, attendis un peu avant d’ajouter quoi que ce soit, puis je demandai:  « Est-ce que… Ça te fait peur, ma chérie ? » Je ne savais pas si ma formulation était idéale, j’en doutais même fort, et je le trahis d’une certaine façon en posant ma question non pas de façon assurée, mais bien un peu plus timide que je ne l’aurais cru. Et pourtant, ce n’était pas comme si je ne m’en doutais pas à la base, au vu de comment elle avait été tendue au moment de donner le premier boire à Charlotte plus tôt. Mais je choisis de ne pas m’en faire. Ce que je voulais surtout, ce n’était pas tant une réponse positive ou négative, mais bien qu’elle puisse se confier sur la question aussi, si elle en ressentait le besoin. Et encore une fois, pour lui faire preuve de ma présence et du fait que je voulais être là pour elle, je me donnai la permission de me lever de la simple chaise, m’approcher doucement du lit pour m’y poser aussi, à moitié assis dessus, à moitié dans le vide, lui donnant le choix de se rapprocher ou pas de moi, de nous deux dans le cas présent.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mer 20 Juin - 14:45    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Oh ça, je n'en doutais pas une seconde que cela ne déplairait pas à Luke. Au vu de comment j'étais câline, il avait bien dû s'y habituer. Je n'étais pas comme ça avec tout le monde personnellement. Je faisais preuve d'assez de professionnalisme pour éviter de sauter sur mes collègues exceptés celles avec qui je m'entendais bien. Mais il est vrai que bien que j'ai une certaine retenue avec certaine personne, ça ne l'avait jamais été envers Luke il me semble. J'avais besoin de son contact. Même si ce n'était pas à coup d'enlacement, c'était plus une main sur son bras, ou des choses du genre, mais j'avais besoin de contact c'est tout. Alors oui, j'imaginais que si Charlotte serait comme ça, il ne saurait s'en plaindre. Il en avait déjà une alors deux, ca ne change pas grand chose... Mis à part peut etre le temps qu'il aura de paix avec nous deux. Mais ça ne devait pas être si grave que ça. En tout cas, je l'espérais.
Je vins a m'installer de nouveau dans le lit, j'avais des vagues de fatigue. A un moment ça allait, puis l'instant d'après j'étais prête à me coucher. Je pense que ca restera ainsi tant que je n'aurais pas dormi un bonne fois pour toute, mais cela risquait d'etre compliqué avec toutes ces pensées, dont celle que je vins partager à Luke, soit le fait que dans trois jours à peine, nous serions à la maison, à trois. Peut être que je l'avais dis de façon à être totalement grillé, je ne sais même pas ce fait. J'en avais même oublié mon anniversaire, la petite gardant quasiment toutes mes pensées. « Peur ? C'est idiot d'avoir peur ! Bien sur que non ! » En fait j'étais terrifié de ne pas être a la hauteur maintenant. Et certes, nous devions tout nous dire mais... C'est un petit mensonge en sucre... Ca ne compte pas... Pas vrai ? C'est rien... C'est juste passager, ca va passer d'ici demain surement... Ca doit etre l'après coup qui me rend si pessimiste. Luke vint s'installer dans le lit, enfin... Pas vraiment, mais je me décallais un peu de sorte à tapoter le lit pour qu'il vienne se mettre d'une meilleure façon, tant pour moi que pour lui, avant de poser ma tete contre lui en regardant du coin de l'oeil Charlotte. « C'est juste imprévisible un bébé... Donc je sais simplement pas comment ca va se passer. » Je fermais les yeux en disant cela, puis faisant une pause, restant dans un petit silence, avant de reprendre : « J'ai pas envie que tu me laisses seule ici... »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mer 20 Juin - 15:11    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Je ne saurais en vouloir à Amy si elle venait à admettre qu’elle redoutait le retour à la maison, qu’elle redoutait comment les choses allaient se passer. Premièrement, je ne pouvais prétendre que ce n’était pas normal. Même si nous ne l’avions pas encore vécu, je pouvais me fier vite fait à ces nouvelles mamans que j’avais pu croiser, angoissées à l’idée de ne pas savoir s’y prendre. Et puis, je serais bien mal placé pour lui dire que c’était irrationnel de ne pas ressentir cette peur, puisqu’au fond, même si je gardais ma contenance pour ne pas lui faire peur ou quelque chose du genre, j’avais peur, d’une certaine façon, moi aussi. J’avais peur d’oublier certaines choses avant le retour des deux femmes de ma vie à la maison, j’avais peur qu’on se rende compte qu’on avait zappé certaines choses, j’avais peur qu’au final, on perde le contrôle, on se perde nous-mêmes. Enfin, peut-être je dramatisais un peu sur cette dernière partie, compte tenu du fait que nous avions déjà pris cet accord de prendre du temps pour nous, et qu’au fond, nous n’étions pas seuls. Cette petite fille avait des grands-parents qui l’attendaient avec impatience, et qui se feraient très certainement plaisir de nous laisser un répit et de s’en occuper une fois de temps à autre. C’était comme ça souvent que je me réconfortais, mais ce qui me calmait le plus, c’était le fait que j’étais convaincu qu’Amy serait une superbe maman. La façon dont elle prenait soin des autres me le disait, et même si elle était insécure, je voyais cette insécurité comme le fait que justement, elle tenait à ce que les choses se passent bien, et qu’elle voulait y porter une attention, et non pas n’en avoir rien à faire. Bien sûr, je ne tournai pas mes propos ainsi. En fait, je ne dis rien dans un premier temps quand elle tenta de me convaincre du contraire, acceptant la place qu’elle me fit dans l’étroit lit. Je repris la parole que lorsque finalement, elle admit, de façon un peu détournée, ses craintes. Essayant de faire mieux que précédemment, je commençai par profiter de sa proximité pour l’embrasser doucement sur la tempe, plus longuement qu’à la normale. Ensuite, je pris un temps pour m’assurer que Charlotte était bien calée sur mon bras, de sorte à avoir mon autre main libre, main libre que j’occupai rapidement en la glissant autour des épaules de ma fiancée, gardant cette dernière, avec ma fille, tout contre moi. Ce fut qu’après que je finis par dire:  « Je ne sais pas non plus. Mais ce que je sais, c’est qu’on apprendra, tous les deux, ensemble… » Était-ce les mots parfaits ? Je ne savais pas, mais lui rappeler que nous étions une équipe dans le fait de devenir parents avait eu du succès précédemment. Je ne prétendais pas que c’était la formule magique, et ça ne pouvait clairement pas régler tous les maux, comme celui de la séparation qui surviendrait plus tard ce soir, certainement sous peu, au vu du temps qui avait passé. En toute honnêteté, ce temps, je ne l’avais même pas regardé, et d’une certaine façon, je fuyais l’horloge, ma montre, mon téléphone, tout ce qui pourrait me rappeler que je devrais les quitter bientôt. Mais la réalité était que ça devrait arriver à un moment, et pour l’instant, ça m’arracha une petite moue triste, que je ne gardai pas longtemps toutefois, histoire que ça ne devienne pas un fardeau. Je savais que je devais m’y plier, et je me doutais bien que mon statut en ces lieux ne me donnerait pas de traitement de faveur, déjà que j’en avais déjà eu bien suffisamment comme ça. Le mieux que je pouvais faire, c’était prendre ce que je pouvais avoir, et donc dire:  « Tu sais bien que je ne partirai pas avant qu’on me tire de force de cette chambre, et demain matin, je serai là à la première heure. » À quoi bon penser de rester à la maison et traîner tranquillement quand je savais déjà que ce ne serait pas possible ? Je n’y étais pas encore, mais pour sûr, elles allaient me manquer, terriblement. Et comme si je me rendais compte que je ne saurais tarder à les laisser, je voulus profiter encore un peu de leur contact, alors simultanément, je me mis à glisser doucement mes doigts sur l’épaule d’Amy, puis sur les flancs de Charlotte, doucement, pour ne pas perturber le fait que son sommeil semblait revenir. Mais dans le cas de la petite dernière, je ne le fis pas bien longtemps, puisqu’elle m’arrêta, saisissant un moment où j’avais ralenti pour attraper mon petit doigt, avec une poigne assez ferme pour une enfant de quelques heures, comme si elle était déterminée à ne pas le lâcher. À la vue de cela, je souris bêtement, sans dire quoi que ce soit, regardant ensuite Amy, avec ce même air niais, qui me confirmait que pour sûr, cette nuit, je n’allais pas dormir des masses, trop pressé de retrouver les deux femmes de ma vie.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mer 20 Juin - 21:32    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Je ne voulais pas forcément qu'il s'en fasse pour moi, car en mon sens, ce n'était que passager. Une phase que j'avais simplement a cause de la fatigue, de la douleur que j'avais ressenti, et de cette angoisse que j'avais eu lorsque j'avais Charlotte dans mes bras. Je supposais que cela disparaîtrait demain, quand il y aura tout le monde, quand ma belle-mère serait là dès qu'elle le pourrait puisqu'a mes yeux, je crois bien que c'est la personne la plus impatiente de l'arrivée de la petite puce. Quand il y aura pas un minute à moi, quand je pourrais m'oublier dans tout ça. Et là, pour le moment, je ne voulais pas que Luke s'inquiète pour moi, surtout sur le fait de rentrer à la maison. Car j'en avais l'envie... Mais c'était bizarre mais je me le gardais pour moi. Je gardais les yeux fermés lorsqu'il vint passer un bras autour de mes épaules, me resserrant contre lui. C'était tout ce que j'avais besoin en ce moment. Me sentir un tant soit peu dorloter. Alors j'acquiescais lorsqu'il vint à dire que nous saurons apprendre ensemble. C'était certain, j'en convenais, mais c'est comme si j'avais besoin de prendre un temps à moi et à moi seule, faire la part des choses. Et cela s'avérerai compliqué avec la petite ainsi que le fiancé dans les pattes -sans méchanceté aucune-. Mais pour l'heure, à l'hopital, je devais bien l'avouer que je ne voulais nullement qu'il parte, parce que je n'étais pas sur que je puisse réellement faire face toute seule en l'instant. Alors oui, je souris un peu quand j'entendis qu'il faudrait le trainer de force dehors et encore plus lorsqu'il me dit que demain, dès qu'il pourra venir, il sera là. « J'espère bien. Imagine tu arrives et ta mère squatte déjà la chambre. » Et sans réellement déconner, j'étais sûre que c'était quelque chose qui pouvait arriver. Je ne l'espérais pas pour dire de retrouver mon homme avant tout mais voila, ca ne me surprendrait pas. Après.... Luke était surement son digne fils et avec les gênes... Bref. J'ouvris les yeux en sentant davantage son contact, pour ensuite qu'il vienne à me regarder avec ce sourire qu'il avait au visage qui me semblait... gaga ? Ca peut etre possible... Je baisse les yeux pour voir l'objet de ce sourire. En effet, Charlotte lui avait attraper le doigt. « Il faudra carrément une grue pour te faire sortir d'ici avec ce genre d'attention de Charlotte. » Et même si je n'avais pas spécialement envie d'y penser, je m'imaginais seule avec Charlotte cette nuit, et franchement, j'espérais pouvoir envoyer des messages à Luke pour ne pas me sentir trop dépaysée. « Bébé Cha ne veut pas lacher Papa hein... Bah oui.. T'as bien raison ma puce... Faut pas le laisser partir. » Tandis que je lui caressais sa petite joue toute douce. Puis avec un petit sourire, je vins à embrasser mon futur époux, très brievement pour pouvoir le laisser de nouveau contempler sa petite fille serrer son doigt. « Moi non plus je ne le lacherai pas. » Plus jamais.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Mer 20 Juin - 22:09    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

La supposition d’Amy suscita de l’amusement de ma part, peu de surprise, mais surtout, aucune panique. Non pas que je pensais que ma mère ne serait pas capable de faire une chose pareille - d’ailleurs, j’étais persuadé que je serais obligé de l’appeler une fois à la maison pour lui dire comment tout s’était passé, et évidemment, lui envoyer une photo de sa petite-fille - mais parce que l’hôpital avait une politique bien claire sur les heures de visite, politique qui laissait une heure de plus le matin et le soir aux papas, et le reste à la famille plus élargie. Et même si je ne m’en souciais pas auparavant, je devais avouer que là, elle me plaisait bien, cette règle. Non pas que je ne voulais pas voir ma mère, mais parce que je voulais bien avoir un peu de temps avec ma femme et ma fille avant. Après je savais que si je lui demandais du temps, elle serait capable de m’en donner, mais si je pouvais éviter la discussion, ce n’était pas plus mal. Mais ça je ne le dis pas, mon sourire parlant pour lui-même. Et puis, mon attention avait été bien rapidement captée par notre petite puce, qui avait décidé de se manifester, et rendre mon éventuel départ encore plus difficile. Enfin, ce ne fut pas ce que je sentis dans un premier temps, trouvant juste la sensation agréable, jusqu’à ce que ma fiancée me le rappelle. Mais ce que je retins le plus, ce ne fut même pas ça, mais bien la façon dont Amy s’adressa à notre fille par après, avec une petite voix mignonne, en lui caressant tout doucement la joue, ce qui venait me confirmer encore plus ce que je savais déjà; elle serait une maman parfaite pour notre petite puce. Mon regard, précédemment plus amusé qu’autre chose, devint progressivement plus ému, plus touché suite à notre baiser, qui fut bref, mais plus qu’agréable, et quand elle me dit qu’elle ne comptait pas me lâcher, c’était le comble. Ce fut même d’une voix un peu plus enrouée que prévu que je lui répondis:  « Je ne vous lâcherai pas non plus, jamais. » Je me doutais bien que mes intentions se manifestaient clairement pour que ce soit clair, mais j’avais envie de le dire, comme j’eus ensuite envie de finalement offrir à mon tour un baiser à ma fiancée. Un vrai, long, tendre, comme je n’avais pas pu le faire depuis ce qui me semblait être une éternité. Et je ne regrettai pas d’en avoir profité, même si, à peine une seconde après que j’eus détaché mes lèvres des siennes, un raclement de gorge vint capter notre attention, celui d’un collègue, qui me dit:  « C’est l’heure, Luke. » Limite, il se sentait coupable d’être celui qui allait m’arracher à ma famille pour la soirée, et comme pour soulager son fardeau, j’hochai la tête, le laissant quitter par la suite. Avoir été le moindrement plus malhonnête, j’aurais profité du temps avant qu’il revienne, mais je n’étais pas comme ça. Ce ne fut pas pour autant que je ne soupirai pas longuement, eus un air triste, lorsque je baissai mon regard sur ma fille, pour lui chuchoter:  « Je m’excuse, ma princesse… Je reviens très bientôt, c’est promis… tu vas me manquer tu sais ? » Lentement, je détachai mon doigt de son emprise, ne manquant toutefois pas de poser un baiser sur sa petite tête, avant de la tendre à Amy pour qu’elle la reprenne, compte tenu qu’elle ne dormait pas, pas complètement  en tout cas. À contrecoeur, je me levai du lit, ne manquant pas de dire à ma fiancée:  « Tu vas me manquer aussi. Je t’envoie un message dès que je rentre, c’est promis. » Je l’embrassai une dernière fois sur le front en la serrant contre moi, et après un dernier:  « Je t’aime. », je sortis de la chambre à pas lents, presque douloureux, leur jetant un dernier regard, avant de sortir de la chambre, puis de l’hôpital, prenant ma voiture pour rentrer à la maison, qui serait bien grande, bien silencieuse compte tenu que j’y serais seul. Une fois rentré, j’envoyai, tel que promis, un message à ma fiancée, lui mentionnant qu’une surprise l’attendait dans le sac de maternité, puis j’appelai mes parents, pour les tenir au courant, et aussi leur demander de ramener la voiture d’Amy à la maison demain lors de leur visite. Puis, après une douche, j’allai m’allonger dans le lit, sans toutefois trouver le sommeil, non sans avoir eu une conversation vidéo avec ma fiancée, pour les voir une dernière fois, pour faire les plus beaux rêves qui soit, soit en rêvant du moment où elles seraient de retour à la maison.

Mardi le 12 juin

Ce n’était pas une journée ordinaire. C’était une journée qui avait tout pour me rendre surexcité. Premièrement, c’était l’anniversaire de ma fiancée, un jour que je ne saurais jamais oublier, surtout que l’an dernier, celui-ci avait tant signifié, et il allait signifier grandement encore cette année. Encore mieux, la veille, Amy et Charlotte avaient obtenu toutes les deux leur congé de l’hôpital pour aujourd’hui, ce qui voulait dire que j’allais les retrouver, pour les ramener à la maison, pour passer du temps qui promettait d’être agréable - et fort désiré - avec ma nouvelle petite famille. Inutile de mentionner que la nuit précédente, j’avais à peine dormi. En fait, depuis trois nuits, je dormais à peine, parce qu’être seul ne me réussissait pas, pas lorsque je savais que ma fiancée n’allait pas venir me retrouver dans le lit conjugal. Heureusement, les conversations avec elle m’avaient permis de trouver quelques heures de sommeil, mais rien de très long, et encore moins aujourd’hui. Je m’étais levé très tôt, je m’étais douché, et avant de quitter, je m’étais assuré que tout soit prêt pour le retour. La chambre de Charlotte était impeccable, rien ne traînait dans la demeure, et quelques unes des surprises que j’avais prévu pour Amy étaient sur la table de la cuisine, bien en vue. Après avoir vérifié par trois fois, j’attrapai mon portefeuille, mon téléphone et mes clés, comme d’habitude. Mais en plus, je pris aussi, cette fois-ci, le siège auto, dans lequel j’avais prévu une petite couverture rose, au cas. Dans mon véhicule, je m’assurai que le reste du siège était bien mis en place, puis à l’heure, je pris finalement la route, direction l’hôpital. J’arrivai quelques minutes plus tard, et sans demander quoi que ce soit à quiconque, le siège à la main, un air brillant au visage, je me rendis à la chambre d’Amy, qui ne serait plus sienne sous peu, si tout allait bien, et en ce moment, il n’y avait aucune raison que quelque chose n’aille pas bien. Je m’arrêtai à l’embrasure de la porte, histoire de savoir comment faire mon entrée, savoir si je pouvais faire du bruit ou pas. Mais quand j’arrivai, je trouvai la chambre vide. Fronçant les sourcils, je m’exclamai:  « Chérie… ? » Était-elle déjà sortie ? Je regardai mon téléphone pour voir si elle n’avait pas tenté de m’envoyer un message, mais rien. Puis, je vis que certaines de ses affaires étaient encore là. Intrigué toutefois, je choisis de ne rien faire pour le moment, attendre un peu, assis sur la chaise que j’avais occupé plus souvent qu’autrement ces derniers jours, posant le siège par terre en prenant la couverture et en jouant un peu avec en attendant.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Jeu 21 Juin - 18:19    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Evidemment ce moment ne put durer éternellement. Peu de temps après, un collègue de Luke vint nous interrompre, pour dire que le temps que je pourrais dire 'bonus' à mon fiancé était fini. Je comprenais bien que plus que ça se serait surement abusif mais quand même. Là sur le coup, il allait gravement me manquer. Alors qu'il se détachait de notre fille, je la repris, elle commençait à grimacer comme si elle savait ce qu'il se tramait par ici, mais n'en fit pas plus, alors que je fermais les yeux quand mon beau brun vint m'embrasser le front. « Je t'aime aussi. Attention sur la route. » Parce que oui, je m'inquietais malgré tout pour sa sécurité. Qu'il ne soit pas trop pensif, mais concentré lorsqu'il conduirait jusqu'a la maison. Il aurait très certainement besoin d'un bon repos avec la journée qu'il a eu. D'ailleurs... Moi aussi mais pour le moment, je berçais Charlotte tandis qu'il partait lentement. Puis, après quelques heures et une conversation vidéo avec Luke, je tombais de fatigue, avec un t-shirt de mon fiancé dans les bras.

On était le douze. Et enfin l'aval des medecins pour pouvoir partir. Enfin, c'était déjà décidé depuis hier tout ça. Et aujourd'hui c'était le grand jour où nous sortions de l'hôpital pour rentrer à la maison, pouvoir retrouver mon petit confort. Les visites n'étaient pas encore ouverte, et j'en profita pour aller voir les infirmières, pour que Charlotte ait son bain. Son premier depuis le jour de sa naissance et le dernier à l'hopital aussi. De ce fait, je vins à apprendre les gestes à faire, le fait de ne pas avoir peur de l'immerger quelque peu, la voyant toute bien alors qu'il n'y avait que son visage à l'air. Elle semblait même dormir, en retrouvant cet état de flottement. Je n'était vraiment pas encore tout a fait à l'aise avec ma fille, déjà, de base, je ne l'étais pas, puis après l'avoir vue passer de bras en bras avec des gens ayant bien plus d'assurance, c'était peut etre pire même, mais je me forçais quelque peu, en me disant que tout ça passerait avec le temps. On me laissa la sécher tout doucement, même si elle n'aimait pas ça. Elle n'aimait pas etre mouillé et hors de l'eau, alors elle gigotait et pleurait juste pour ça. « Je sais que tu n'aimes pas ça, je fais aussi vite que je peux. » Puis je regardais l'heure pour remarquer que l'heure des premiers visiteurs était arrivé. Charlotte se calma une fois sèche, bien qu'elle grouilla un peu lorsque je lui remis une couche avant de l'habiller. Avec des beaux petits habits pour son départ de l'hopital, un body blanc avec une petite salopette qui lui allait tout pile. Je la pris dans mes bras, la berçant alors qu'elle se nichait dans mon cou durant le chemin vers la chambre pour ouvrir et voir Luke, assit, la couverture à la main. « Wow... Papa est déjà là Charlotte... Il a été plus vite qu'une fusée dis donc. » Alors que j'avançais vers lui. Je souriais bien plus, sachant que je quitterais bien vite l'hopital. Je vins alors quémander mon bisou matinal. « Bonjour toi. » Luke m'avait manqué, surtout cette nuit. Car je savais qu'on avait plus que quelques heures avant ce dont j'étais excité et effrayé ne se passe. Puis je retournais Charlotte, de sorte a ce qu'elle fasse face à son père pour finalement dire : « Avoue que ça lui va bien. Bon elle a ronchonnait un peu pour les jambes mais sinon... » Sinon il n'y avait eu aucun autre soucis pour que je l'apprête. Tout était fait pour le moment : Elle avait eu a manger, son bain, une couche propre, et des habits pas tachés. Ca commencait plutot bien.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Jeu 21 Juin - 20:05    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Finalement, cette attente ne dura que quelques minutes. Ou peut-être même moins ? Honnêtement, je n’avais pas regardé le temps, promenant mon regard entre la couverture rose que je tenais toujours et la porte, guettant l’arrivée - je l’espérais - de ma fiancée et de notre petite fille. Mais quoiqu’il en soit, je n’attendis pas une éternité avant de les voir apparaître toutes les deux, Et dès que je les vis, et entendis arriver, ma réaction fut instantanée; d’un bon, je me levai de la chaise, délaissai la couverture qui retomba mollement dans le siège auto, et je leur adressai le plus beau des sourires. J’ouvris la bouche pour parler qu’au moment de dire:  « Bonjour vous deux. » Puis, une fois à proximité, je ne tardai pas à gratifier ma douce d’un baiser que j’étais impatient de lui offrir. Celui-ci se fit un peu furtif, avec une belle dose d’affection toutefois, même si ce ne fut pas grand-chose par rapport à celui que je lui donnai quelques secondes après, dès que je lui eus dit:  « Joyeux anniversaire, mon amour. » Et ce second baiser fut un peu plus long, sans que ça dure une éternité non plus, conscient de l’endroit, conscient aussi du fait que nous aurions tout le temps du monde pour en profiter, plus tard, une fois que nous serions à la maison, ce que j’attendais avec impatience maintenant. Je n’étais pas sans savoir que cela avait suscité certaines angoisses chez ma fiancée - chez moi aussi d’ailleurs, suffisait de voir à quel point j’avais tourné en rond pour que tout soit parfait - mais après trois nuits sans elle, je ne me verrais pas rester plus longtemps seul dans notre demeure. Du coup, je préférais me dire que nous allions nous y faire, même si peut-être ce n’était pas toujours simple, plutôt que de retarder le moment. De plus, j’avais cette impression que ça ne stressait pas Amy au point de l’empêcher de fonctionner, comme elle me le prouva dès que je me fus décalé, pour me montrer comment elle avait habillé notre petite princesse. Un grand sourire apparut sur mon visage, à la fois de la voir habillée ainsi, à la fois à la vue de l’enthousiasme de sa maman. Ma réponse après ça ne se fit pas attendre. Rapidement, je répondis:  « Elle est magnifique. » Cédant à la tentation, je m’approchai de nouveau, cette fois-ci pour embrasser tout doucement ma fille sur la tête, humant son parfum au passage, comme je l’expliquai en commentant:  « Elle sent bon… Elle a eu un bain ? » Je savais que c’était dans les coutumes que le bébé en ait au moins un avant de quitter les lieux, mais ce n’était pas arrivé depuis aujourd’hui, et tout portait à croire que c’était le cas maintenant, d’où la tenue adorable au passage. Suite à ce bref intermède, pour ne pas faire de jalouses, je choisis d’embrasser aussi ma fiancée doucement, sur la joue, avant de demander:  « Comment tu vas toi ? Prête à rentrer à la maison ? » Je savais que ce n’était pas pour les minutes à venir, qu’il fallait s’assurer que tout était en ordre avant de quitter l’hôpital, mais si tout allait bien, ça ne saurait tarder, et plus le moment approchait, plus j’avais hâte, j’avais même du mal à le cacher.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Ven 22 Juin - 0:47    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Malgré que de toute évidence, le soucis avec Charlotte n'était pas réglé, je n'allais pas m'en faire malgré tout. Je savais quand même sourire, rire, et même la garder dans mes bras, mais je n'y trouvais plus ma place. Mais aujourd'hui, là, maintenant, cela ne m'importait peu. Tout simplement car je pourrais bientot rentrer chez nous. Retrouver mes marques et mon confort habituel. Pouvoir me reposer sans le stress de l'environnement hospitalier. Alors que j'embrassais chastement mon homme, il nous salua, Charlotte et moi pour ensuite me souhaiter bon anniversaire. On est le douze... Juin. Ah bah oui... Quelle idiote je fais... Je l'avais totalement oublié ça... En plus de ça, ça faisait donc un an depuis que nous nous étions remis ensemble de manière quelque peu rapide, mais que je ne pourrais absolument pas me plaindre. Il s'en était passé des choses depuis... Mais pour le moment, je ne répliquais pas, venant simplement l'embrasser passionnément avant de lui montrer la petite puce. Certes, Luke avait ramené hier quelques habits pour elle, dont une robe, mais je trouvais la salopette bien plus mignonne et surtout, cela la protégeait plutot bien. De quoi ? J'en sais rien mais au moins elle était couverte ! Je savais bien que lui présenter comme ça Charlotte le rendrait faible, et il vint alors à lui déposer un petit bisou plein d'affection, avant de me demander si elle avait eu un bain. Je vins alors a acquiescer doucement « C'est Natalia qui a commencé à la tremper pour ensuite me donner le flambeau. Elle m'a apprit comment la détendre, si bien qu'elle s'était endormie. » Alors que je la replacais comme avant, pile dans mon cou, en trottinant un peu, tres légèrement. J'eus meme le droit a un bisou de mon fiancé. J'en avais de la chance. « Je dois encore ranger mes affaires de toilette mais mis à part ça, je suis juste impatiente de rentrer... Le canapé me manquait pour tout avouer. Tiens... Prends là. » Charlotte ne voulait pas trop, se tenant à mon haut, mais je défis doucement ces petits doigts de là, pour qu'elle aille avec Luke. Et pour exprimer que ce n'était pas pour rien, j'alla prendre tout ce qu'il y avait dans la salle de bain personnel pour ensuite tout ranger dans le sac, en faisant attention de ne rien oublier, bien qu'il faudrait attendre un medecin, et régler le tout pour la chambre avant de pouvoir partir d'ici... Et ca pouvait prendre du temps. « Tu sais... J'avais oublié mon anniversaire. Alors que l'année dernière j'avais demandé un congé. J'ai eu bien plus de chose à penser cette année faut croire. »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Ven 22 Juin - 1:13    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Trouvant plus qu’adorable de constater que notre fille aimait bien l’eau, au point de s’endormir pendant qu’on lui donnait son bain, j’eus un sourire niais, un peu idiot, devenu ces derniers jours typiques des moments où Charlotte faisait quelque chose de mignon, souvent bien malgré elle. Et ce fut avec ce même sourire que je dis:  « Maintenant c’est toi qui devra me montrer. » Je ne disais pas cela avec un ton d’obligation, même que si Amy voulait garder ça pour elle, je ne saurais lui en vouloir, même si je me doutais bien qu’à un moment ou un autre, il me faudrait apprendre. Certains pourraient croire que c’était limite ironique que je venais lui demander ça, mais après tout, cette partie, je ne la connaissais pas tant. Quand je lavais des nouveaux-nés, c’était après leur naissance, et ça n’avait rien de relaxant, alors pour sûr, j’avais du progrès à faire de ce côté. En fait, je savais que j’avais pas mal à apprendre. Comme là, jamais je n’avais eu suffisamment d’assurance pour caler Charlotte dans mon cou comme Amy venait de le faire, sans aucun problème, me tenant qu’à la prendre dans mes bras, sauf quand je la faisais digérer, et ça ne durait jamais bien longtemps. Cette fois-ci ne fit pas exception à la règle; sitôt qu’Amy me la tendit, je la calai dans mes bras, comme je l’avais fait quelques fois ces derniers jours, pas assez souvent à mon avis. Je n’en voulais à personne qui était venu me payer une visite, mais une autre raison pour laquelle j’étais impatient de ce retour à la maison, c’était de pouvoir m’occuper de ma femme et ma fille sans me sentir de trop. Je n’avais pas honte de le cacher, d’où le fait que je ne me fis pas prier pour dire, une fois que je me fus assuré que Charlotte n’allait pas protester de ce changement de bras:  « J’ai hâte de rentrer avec vous aussi. » Je n’allai toutefois pas plus loin, le temps me manquant avant qu’Amy prenne la direction de la salle de bains pour y ranger ses affaires, fort probablement, me laissant avec Charlotte, qui, apparemment, n’avait pas trop été embêtée. Ses yeux étaient ouverts, mais ses paupières paraissaient lourdes. Je ne voulais pas la réveiller, perturber son sommeil prochain, mais je ne pus m’empêcher de lui chuchoter doucement:  « On va rentrer à la maison bientôt, bébé Cha… Tu vas pouvoir dormir dans ta chambre, qu’on a préparé juste pour toi… Oui, juste pour toi ma princesse… » Cela ne la fit pas tant réagir, mais moi, je souris doucement à l’idée. Puis, je relevai la tête au retour de ma fiancée, retrouvant mon sérieux à son affirmation. Non pas parce que je me sentais mal, mais plutôt pour adopter une attitude neutre. Ne voyant pas de quoi faire un drame, je ne fis que répondre:  « En même temps il y a de quoi… Mais ce n’est pas une raison pour ne pas le souligner. » Un sourire un peu plus énigmatique apparut bien malgré moi sur mes lèvres, mais heureusement, j’eus la présence d’esprit de me taire pour ne pas gâcher ce qui l’attendait à la maison. Enfin, l’envie ne me manqua pas, mais comme pour venir l’étouffer un peu, on frappa à la porte de la chambre, ce qui me poussa à tourner la tête bien rapidement, pour voir qu’un des médecins venait nous payer une visite, peut-être la dernière avant que nous puissions partir, si tout allait bien.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Ven 22 Juin - 20:03    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Je prenais mon temps pour ranger mes affaires, pour être sure que je n'oubliais rien, mettant aussi le t-shirt de Luke dedans, celui qui m'avait tant servis ces derniers jours en tant que doudou, pour m'aider à mieux dormir. Cela je crois, avait été un élément clef pour que je me repose je dois bien le dire. Parce que sinon je réfléchissais trop, et cela avait pour don de m'empêcher de dormir, et même de me reposer simplement, sapant toute mon énergie, qu'elle soit physique ou mentale. Et puis, en continuant à ranger, je vins à avouer que j'avais oublié qu'aujourd'hui, j'avais trente-et-un ans. Déjà que passer la barre des trente ans l'année dernière m'avait plutot secoué, là, je me disais que le coup de vieux était d'autant plus présent maintenant que j'étais une mère. Je me mis tout de même à sourire à la remarque de Luke, s'il voulait m'embêter avec mon age et le fait que j'en étais encore inconfortable, il pouvait clairement le faire, je ne lui en voudrais absolument pas tout simplement parce que j'ai bien du l'embeter de nombreuses fois sur son age, qu'il devenait vieux -même si je l'aimerai toujours- et je l'embetait sur l'age qu'il aura lorsque Charlotte aurait dix ans et plus. Je n'eus pas le temps de lui répondre qu'on toqua à la porte, pour voir débouler le medecin. Qui souriait comme toujours. Au moins, ca ne faisait pas trop peur. Il me demanda comment moi je me sentais, et je luis dis que ça allait, bien que je sentais des rages de sucre. Pas grand chose quoi. Puis il vint voir Charlotte, ne l'otant même pas des bras de son père, pour voir simplement qu'elle aussi, se sentait parfaitement bien, de toute manière il n'y avait pas eu un seul probleme durant les premiers jours alors ca ne changeait pas pour le moment.
Il nous donna donc son aval pour pouvoir partir, dès que l'on aurait tout réglé à l'accueil, ce qui ne devrait pas prendre énormément de temps en soit. Nous le remerciâmes avant que je finisses par fermer le sac. « Et bah voila... On va pouvoir rentrer » fis-je en souriant tandis que je laissais Luke mettre la petite choupette dans son siege pendant que je mettais un gilet pour me couvrir. Je vins malgré tout a reprendre quelque chose dans le sac, un bandeau, pour couvrir les petites oreilles toute fragile de la princesse. On alla bien rapidement à l'accueil... Ou peut etre que c'est moi qui avait pressé le pas ? « Continue, va à la voiture chéri. Je te rejoins. » On avait pas besoin de rester tous les deux là afin de tout remplir et tout régler alors de ce fait, je préférais le faire seule, pour qu'on puisse rentrer au plus vite, et qu'on retrouve notre petit confort de vie. Une fois que cela fut finit, je remerciais l'accueil avec un sourire pour finalement me rendre jusqu'a la sortie et voir une voiture que je connaissais bien juste devant, à m'attendre. Mon sourire s'agrandit alors que je montais. « Enfin... Tu sais.. Je crois qu'une matinée et un après midi calme me suffisent amplement pour mon anniversaire... avec toi bien sur ! Puis C'est aussi aujourd'hui qu'on s'est remis ensemble... » Je devins un peu plus pensive sur le coup avant de reprendre « On a de la glace pour ce soir ? »

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Ven 22 Juin - 21:28    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Tout allait pour le mieux avec Amy, tout allait pour le mieux avec Charlotte, il n’en suffisait pas de plus pour me rendre heureux. Après, je ne pouvais prétendre que ce soit une grosse surprise, me doutant bien que s’il y avait eu quoi que ce soit d’anormal, on l’aurait su bien avant cet instant précis. Mais soulagé malgré tout, et ravi de voir que rien ne saurait entraver notre départ à la maison qui aurait lieu dans les prochaines minutes, je souris, remerciai poliment le médecin, pour finalement servir un sourire encore plus large à l’adresse de ma fiancée suite à son affirmation. La laissant terminer de ranger ses affaires - puisque tout avait été si survolté les derniers jours que je ne saurais même pas où tout trouver - je m’occupai plutôt d’installer Charlotte dans le siège auto. Cela ne lui plut pas, le contact du tissu par rapport au contact humain, mais elle ne broncha pas tant, comme elle ne broncha pas quand je viens à soulever le siège avec elle dedans, une fois qu’elle fut installée, puis affublée d’un petit bandeau qui rendait la tenue encore plus adorable. Après, il fallait dire que je le serrais si fort pour qu’il ne ballote pas trop que mes jointures étaient certainement en train de blanchir. Mon bras était tendu également par la même occasion, et ce fut probablement un des facteurs qui expliquèrent pourquoi je ne sus refuser à Amy sa proposition de me rendre directement à la voiture pendant qu’elle réglait les derniers détails de son séjour à l’hôpital. Ça, et aussi que ça me laisserait du temps pour m’assurer que le siège était bien réglé, ce qui, je ne pouvais le nier, me rendait nerveux, puisque c’était la première fois que je le ferais avec Charlotte installée dedans. Acquiesçant d’un petit:  « Ça marche. », je décidai de gratifier d’un baiser sur la joue ma fiancée une dernière fois, avant de quitter la chambre à sa suite. Mais plutôt que de me rendre à l’accueil, je continuai vers la sortie, afin d’aller rejoindre mon véhicule qui, heureusement, n’était pas garé trop loin. Le moment de vérité étant arrivé, le stress ne s’étant pas dissipé, mais bien accentué, je me surpris à regarder Charlotte avant-coup, pour dire:  « Je suis désolé d’avance ma puce si je ne m’y prends pas bien, je ferai mieux la prochaine fois, promis. » Sur ces mots, je soulevai le siège, le plaçai dans son attache. Enfin, je tentai une fois, deux fois, et finalement, j’entendis le « clic » tant attendu. Malgré tout, je m’assurai une autre fois qu’il était bien sécurisé, guettai la réaction de ma fille qui, en fait, n’avait même pas bronché, à croire qu’elle aimait bien le mouvement, ou au moins que ça ne la dérangeait pas. Soulagé, je m’installai côté conducteur. Là, j’aurais pu juste attendre qu’Amy arrive, mais en toute galanterie, je décidai d’approcher la voiture jusqu’à l’entrée de l’hôpital, là où elle ne saurait la rater. Quelque temps après, elle apparut, comme je m’y en attendais, côté passager, avec un sourire que je trouvais tout simplement beau à voir. J’avais envie de croire que ça la rendait plus calme, l’idée de retrouver sa maison, son canapé, son lit, ses affaires, et rien ne saurait me faire croire le contraire dans ses dires. Ce fut même elle qui souleva notre premier anniversaire de retour ensemble, que je n’avais pas oublié non plus, mais qui était un peu passé au second plan, je devais l’avouer, bien que je ne saurais diminuer l’importance de ce jour, de ce moment, qui avait rendu ma vie que plus belle depuis. Je n’avais pas su oublier les détails de cette soirée, d’où la raison pour laquelle je rigolai doucement à sa question, avant de répondre:  « Oui, j’en ai acheté récemment. » En fait, j’en avais plutôt pris au passage entre quelques courses faites quelques jours plus tôt pour cette fameuse journée, mais pour ne pas me griller, je ne le précisai pas, n’attendant pas plus longtemps pour prendre la route, qui se déroula sans trop de problème. Quelques minutes plus tard, une quinzaine tout au plus, nous arrivâmes devant la maison. Je garai ma voiture dans l’entrée, puis je coupai le contact. Avant de sortir, ce fut à moi de suggérer:  « Tu peux aller dans la maison, je m’occupe du sac et de la petite. » En fait, je voulais surtout qu’elle entre la première pour que moi, discrètement, je puisse voir sa réaction quand elle allait entrer dans la demeure, en espérant bien sûr qu’elle voit ce qui l’attendait, et que je sois là à temps pour le voir, même si normalement, détacher le siège serait moins difficile que de l’attacher, si je me souvenais bien de ces moments de pratique que je m’étais octroyé quelques semaines avec la naissance de Charlotte, histoire d’être prêt pour ce moment.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Sam 23 Juin - 0:26    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Je ne sais pas vraiment pourquoi j'avais posé cette question. Peut etre qu'en mon fond intérieur je voulais que ce côté "petite glace le soir" devienne une petite habitude ce jour ci. Même si ce n'était pas dehors, cela ne changeait pas grand chose, mais je ne sais pas... J'avais envie de ce petit rite. J'en fus encore plus convaincue lorsqu'il m'assura qu'il y en avait à la maison.
La voiture sortit alors du parking de l'hopital, et Luke continua la route jusqu'a la maison, il ne roula pas bien vite, et par moment, je passait ma tête à l'arrière pour regarder si tout allait bien, et ça allait apparemment. Aucun pleurs, ni même geignement. Et bientot, elle découvrirait cette maison dans laquelle elle dormira et grandira. Une fois la voiture garée, je sortis donc, refusant la proposition de mon fiancé. Enfin, en ce qui concernait le sac. Je n'allais pas le laisser tout porter, avec notre fille en plus. « Laisse moi au moins le sac et je pars devant. » De toute manière, je ne lui laissais pas le choix. Je pris le sac, pour aller ensuite vers la maison en cherchant la clef parmi celles de mon trousseau pour ensuite déverrouiller la porte. J'entrais donc, retrouvant mon petit chez moi qui m'avait tant manqué. Je posais le sac non loin de l'entrée sans que l'on puisse se prendre les pieds dedans avant de m'étirer et d'avancer un peu, et me figer en voyant la table de la salle à manger. Je m'avancais à pas léger, prise d'une petite curiosité pour finalement découvrir qu'il s'agissait bien d'un gateau et d'un magnifique bouquet de fleur. Sans oublier que le gateau était splendide et de ma couleur favorite qui plus est. « Luuuuuuuuuuuke. Pourquoi tant d'amour de ta part ! » Même si à la base je ne voulais pas vraiment le fêter, il avait réussi à me faire sourire et à me rendre toute contente. Je revins vers l'homme de ma vie, pour l'embrasser longuement, même si Cha' devrait attendre un petit moment avant d'etre plus confortable. « Je t'aime je t'aime je t'aime. » Les fleurs étaient déjà dans un vase, pour mon plus grand plaisir, je détestais en voir sans eau. Bon, je préférais avoir des plantes plutot que des fleurs mais l'attention était beaucoup trop adorable pour que j'en prenne compte. Il avait même pensait à mettre un couffin ainsi que le transat en bas pour que l'on puisse y mettre Charlotte au gré de sa fatigue, ce qui était vraiment parfait. Lukaël était parfait de toute manière.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

avatar
Luke Drake

★ messages : 1171
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Sam 23 Juin - 0:47    

Amy & Charlotte & Luke
You know you'll always be my little girl
I remember I thought you looked like an angel
Wrapped in pink, so soft and warm
You've had me wrapped around your finger
Since the day you were born

Sachant qu’il ne servait à rien d’insister, argumenter et au final, perdre du temps pour un rien, je pliai rapidement à la demande de ma fiancée, en lui lançant un petit:  « D’accord, si tu veux. » Je n’étais pas embêté, je n’étais pas vexé, rien de tout ça. En fait, le fait qu’elle veuille encore faire sa part des choses, et non pas simplement se laisser dorloter, avait quelque chose de mignon en soi. Et puis, ce n’était pas comme si je n’avais pas prévu rien d’autre pour lui faire plaisir. D’ailleurs, la grande partie attendait à l’intérieur, là où nous nous rendîmes bien rapidement. Même moi, je ne tardai pas, puisqu’effectivement, détacher le siège auto était plus facile que l’attacher. Sitôt que je l’eus en main, le tenant de façon aussi serrée que précédemment, à la sortie de l’hôpital je suivis dans la maison, juste à temps pour entendre Amy s’exclamer d’une façon qui me faisait comprendre qu’elle avait vu ce qui était une partie de ses cadeaux. À l’entendre ainsi, un large sourire apparut sur mes lèvres, puis j’entrai un peu plus dans la demeure, juste à temps pour voir ma fiancée revenir à ma rencontre. Pile au moment où je posai le siège auto par terre, mes lèvres se joignirent aux siennes pour un long baiser, baiser duquel je profitai pour passer mon bras autour de la taille de ma douce, ayant envie de la garder ne serait-ce qu’un peu contre moi. Ce n’était rien comparativement à ces moments blottis l’un contre l’autre, mais c’était suffisant pour me contenter pendant un moment, en attendant le moment de pleinement la retrouver. À la fin de ce baiser, un air heureux s’installa sur mon visage, je me permis même de rigoler doucement à sa déclaration d’amour, avant d’y répondre:  « Je t’aime aussi, ma chérie. Je t’aime de tout mon coeur, et j’espère que je suis parvenu à te le montrer ne serait-ce qu’un peu. » Je me perdis un bref instant dans mes émotions, mais je ne m’en sentais pas honteux. Pour me justifier, j’attendais depuis un bon moment de lui faire cette surprise, que je préparais depuis un temps maintenant. Qu’elle soit rentrée de l’hôpital ou non à ce moment n’avait rien changé dans ma tête; dans le pire des cas, soit je lui aurais apporté le tout à l’hôpital, soit j’aurais trouvé un moyen de tout disposer avant son réveil. Là, je n’avais eu à faire ni l’un, ni l’autre, ayant pu tout faire ça ce matin, avant de quitter pour l’hôpital, et pour le moment, tout se passait à merveille. Espérant que les choses allaient continuer ainsi, je déposai un petit baiser sur le bout du nez de ma future épouse, et je lui suggérai:  « Et si tu allais te mettre à l’aise pour qu’on s’installe au salon, tous les trois ? Il me tarde de t’avoir dans mes bras… » En fait, il me tardait de nous passer du temps en famille, tout simplement. Évidemment, pendant ce temps, je ne resterais pas à rien faire, je comptais installer Charlotte, peut-être préparer quelque chose à manger si Amy avait faim, pour qu’elle n’aie plus rien à faire que se reposer une fois qu’elle serait de retour au rez-de-chaussée.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

Every day I love you more and more. Listen to my heart can you hear it sing? Telling me to give you everything season may change, winter to spring - But I love you until the end of time
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t5994-luke-x-you-can-t-break-

avatar
Amy S. Drake
MODO ★ TACTILE
MODO ★ TACTILE
★ messages : 1356
Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦ Sam 23 Juin - 17:40    

Luke, Charlotte & Amy

you know you'll always be my little girl

Evidemment je me sentais bien là, comme ça. Oui je l'aimais par dessus tout. Et même sans ces petites attention qu'il me faisait je l'aimais plus que tout au monde. Parce qu'il était simplement lui, et qu'il était tout ce que je recherchais. Je me demandais bien si cela aurait été la même chose si nous nous étions rencontré par avant, mais encore là, je n'y pensa pas plus que ça, nous ne pouvions pas défaire le passé de toute manière. Je secoue la tête lorsqu'il me dit qu'il espérait au moins avoir réussi quelque peu à me faire savoir combien il m'aimait. Peut etre que faire 'non' de la tête serait un peu alarmant pour lui et de ce fait, je vins à reprendre : « J'ai pas besoin de tout ça pour voir que tu m'aimes mon trésor. » Je restais quelque peu dans ses bras jusqu'a ce qu'il vienne me déposer un petit bisou sur le nez, ayant le reflexe de fermer mes yeux durant ce lapse de temps. Juste un temps, avant d'entendre sa proposition particulièrement alléchante de me mettre à l'aise. Mais je ne sais pas... Il fallut que je demande : « T'es sûr qu'il manque rien ? Je peux aller chercher s'il faut hein ... » Mais face à son air... dubitatif ?  Ou je ne sais quoi d'ailleurs, je secoua la tête, faire comme si j'avais dit une bêtise. C'était un peu ce que j'avais fait en soit. J'avais dit une connerie qu'il valait mieux oubliée et puis c'est tout.« Je ne dirais pas non à ça. S'il y a du café avec ! » Puis je montais doucement les escaliers pour, au final aller dans la chambre et voir des habits sur le lit. Je pencha la tête, quelque peu interloquée avant de les saisir et regarder. C'était un ensemble pyjama blanc à pois. Je me mis à rire doucement. Il avait tout préparé. Je me deshabillais alors, pour me changer et etre à l'aise. Il était confortable ce pyjama en plus. Bon... Personne ne me tiendra rigueur de passer la journée comme ça à trainer à la maison. Je descendis doucement, sachant que Charlotte serait fatigué après le bain, et en effet, Luke l'avait installé dans son couffin, pile pour qu'elle y dorme tranquillement. La voiture ne l'avait pas éveillée, au contraire même, et je supposais que c'était aussi grace a la conduite lente de son papa. Je revins à ses côtés pour lui déposer un baiser dans le cou « Et merci pour le pyjama tout préparé... » fis-je en étant des plus câline, tout simplement pour réclamer un calin, et ce simple fait d'etre bien dans ses bras.

────────────☆ ♥ ☆ ♥ ☆────────────

'Cause you brought out the best of me, A part of me I'd never seen, You took my soul wiped it clean, Our love was made for movie screens
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.forumactif.com/t6059-amy-sherman

Contenu sponsorisé

Message Re: Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥    ♦    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Lukamy feat. Bébé Cha ▬ You know you'll always be my little girl ♥
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» NTO' feat. Lucariello - Nuje Vulimme 'na Speranza (napolitain +traduction en italien)
» You, alive ? Haha. Ϟ feat. Eun Ae
» Un p'tit coup vite fait, bien fait [PV: Jessica StJames feat Yitzhak Anavim]
» Curiosity is a bad sin ! feat. Heath
» Robinson et l'indigène Ϟ feat. Eun Ae

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◊ I LOVE MIAMI ♥ :: « Miami et ses secrets » :: ⊱ Miami dans toute sa splendeur :: Miami Center :: Mercy Hospital-
Sauter vers:  
Nos chouchous du mois
Lexie Wilson
Mark Hunt
Liv Chapman
Tracy J. Baker
Fiches PUB
HTTP:// pub rpg design.
HTTP:// bazzart.